Les Brèves

    L’humanité de Sabine Weiss

    Exposition

    À 93 ans, la photographe Sabine Weiss continue de passionner. Pour la première fois dans la région, environ 200 photographies sont exposées à Orléans et à Olivet. Une rétrospective qui retrace ses voyages et ses rencontres.

    claire seznec

    « Faire des images de ce que je vois dans la vie est un bonheur, une nécessité même. Pour moi, saisir l’instant, exprimer l’émotion, attraper le geste ou l’ambiance de la chose vue et de communiquer cette vision à autrui est la passion du photographe. » Cette description de Sabine Weiss semble proche de la réalité de ses clichés : l’humanité, avec ses sourires, ses sourcils froncés, ses regards au loin, ses gestes du quotidien. La lumière, celle qui creuse les plis du visage, qui illumine la brume, qui découpe les silhouettes… Les photographies en noir et blanc de Sabine Weiss, artiste suisse naturalisée Française, intriguent toujours, soixante-quinze ans plus tard. Entre ses débuts derrière l’objectif lorsqu’elle avait dix-sept ans, puis son lien avec le célèbre Robert Doisneau une dizaine d’années plus tard, et ses voyages, elle a su tirer l’essence même des Hommes des quatre coins du globe terrestre.

    Amie de longue date de Michel Dubois, de la galerie Le Garage à Orléans, Sabine Weiss a consenti d’organiser une grande exposition de son travail en trois actes : Une vie de photographies, Les voyages de Sabine Weiss et En toute intimité. Chacun se trouve en un lieu différent. Le premier, dans la Collégiale majestueuse de Saint-Pierre-le-Puellier avec ses voûtes en pierre, offre au regard 120 grands formats de la photographe ; le deuxième, presqu’en pleine nature au parc du Poutyl d’Olivet, emmène vers d’autres contrées ; enfin, le troisième et dernier, la galerie du Garage avec sa jolie cour intérieure, expose une cinquantaine de clichés emplis d’amour et de solitude. Les ambiances sont choisies en fonction des facettes de l’œuvre de la photographe. Cet hommage en trois temps à Sabine Weiss est inédit dans la région Centre-Val de Loire.

    Les Brèves

    • 3 expos, 3 lieux

      Près de 200 photographies de Sabine Weiss prennent place dans trois lieux d’exposition d’Orléans : la collégiale Saint-Pierre-le-Puellier, le parc du Poutyl et la galerie du Garage. Des grands formats aux formats classiques, intimistes, en extérieur et en intérieur, on plonge dans l’univers de cette photographe, figure majeure du courant « humaniste ».

      Plus d'infos

      Jusqu’au 3 avril – Entrée libre.

    AGENDA

    Les Brèves

    • Perspectives

      TOUTE LA SEMAINE

      Exposition

      Perspectives est un cri du cœur et un cri d’alarme. Voyage au cœur des villes, voyage au cœur de l’humanité, chaque toile nous interpelle et nous livre un message. Tristan Maréchal nous offre son regard et nous invite à nous questionner sur nos perspectives… d’avenir.

      Orléans – Ver Di Vin –Jusqu’au 16 mars 2018. 

    • Abd Al Malik

      JEUDI

      Concert

      Au-delà de l’expérience littéraire, le parcours et les combats d’Albert Camus résonnent de façon familière au citoyen Abd Al Malik. Pour ce spectacle, le jeune artiste a choisi L’Envers et l’Endroit, texte de jeunesse de Camus, publié à Alger en 1937, que l’écrivain considère comme la source secrète qui a alimenté toute sa pensée et son rapport à la condition d’artiste.

      Chécy – Espace George Sand – À 20 h 30.

    • Concrete

      JEUDI ET VENDREDI

      Danse

      Chez Maud Le Pladec, nouvelle directrice du CCNO, un tumulte se crée, où bouillonne une matérialité croisée des substances du son et des corps. Tout se joue, s’entend, se meut, sur le qui-vive, entre danseurs et musiciens. Son spectacle est un light-show, un concert en chorégraphie sur une musique live sous influence minimaliste.

      Orléans – Théâtre – Jeudi à 21 h – Vendredi à 20 h 30.

    • Comics

      JUSQU’À SAMEDI

      Exposition

      Grand représentant de la bande dessinée américaine, le comics est à l’origine de célèbres héros aux pouvoirs extraordinaires. L’occasion de revivre les aventures de Spiderman, Batman, X-Men et autres héros qui nous font toujours autant rêver !

      Saint-Jean-de-Braye. Médiathèque – Entrée libre.

    • Un monde d’orchidées

      À PARTIR DE SAMEDI

      Exposition

      La Maison Vacherot et Lecoufle, créateurs-sélectionneurs d’orchidées, vous accueille à la Serre aux Papillons du Parc floral pour exposition/vente magique et pleine de couleurs. Venez découvrir, admirer ces fleurs si belles et délicates que sont les orchidées… Exposition visible jusqu’au 18 février.

      Orléans – Parc Floral de La Source – De 10 h à 18 h – Entrée libre.

    • 4X4 Ephemeral Architectures

      SAMEDI

      Danse

      Seuls les virtuoses de Gandini Juggling pouvaient y penser : marier la jonglerie et le ballet. Dans cet opus pour jongleurs et danseurs, lignes du corps et trajectoires des balles se rencontrent. Quilles et anneaux suivent pointes et arabesques : c’est l’élégance même qui est présentée.

      Fleury-les-Aubrais Centre culturel La Passerelle À 20 h 30.

    • Le Palais des Gym’

      SAMEDI

      Sport

      La SM Orléans, qu'on a connue jadis organisatrice d'événements de prestige, s'apprête à remettre ça. Le 10 février, elle investira le Palais des Sports et en fera un « Palais des Gym' », du nom du spectacle imaginé par le club orléanais, où l'on retrouvera le meilleur de la gymnastique mais aussi du trampoline, de l'acrosport et du cirque. Des pointures mondiales sont annoncées.

      Orléans – Palais des Sports – À 19 h 30.

    • C.O.D.E

      SAMEDI

      Danse

      Cette compétition est un concours chorégraphique de danse hip hop qui accueille une centaine de danseurs venant des quatre coins de l’Hexagone. Ce concept innovant intègre un challenge imposé aux différents compétiteurs : ils doivent inclure, dans leur chorégraphie, une technique de danse différente du hip hop, comme la danse latine, l’afro et le ragga dance hall.

      Orléans – Théâtre Gérard Philipe – À 19 h 30.

    • Omer Pulse quintet

      SAMEDI

      Concert

      Jazz, funk, afro-beat, rock… Le Omer Jazz est le fruit de toutes ces influences, à dominante jazz ! Réunis autour du bassiste et compositeur Omer Yehouessi, le quintet est une boule d'énergie collective. Avec Omer Yehouessi (basse & voix), Jérôme Germond (trompette), David Hazak (guitare), Raphaël Louisy Louis (piano), Lamine Ndaye (batterie)

      Orléans – Théâtre – À 15 h.

    • Les Casseroles

      SAMEDI

      Concert

      À deux mois de la 5e édition du Festival des Casseroles, l’association Les Casseroles propose pour la troisième année une soirée rock vintage. Alors que le mouvement punk s’essouffle et que les seventies sont déjà un lointain souvenir, quatre musiciens relèvent le défi de jouer leur propre rock’n roll. C’est ce que firent les City Kids pendant quinze ans (1980-1995), partageant la scène avec notamment Noir Désir et Docteur Feelgood.

      Saint-Jean-de-Braye. Salle des fêtes – À 20 h.

    • Ricardo Ribeiro

      DIMANCHE

      Concert

      Nouvelle étoile scintillante de la constellation du fado portugais, le jeune Ricardo Ribeiro poursuit son ascension fulgurante dans le panthéon très fermé du genre lisboète. Son timbre vocal puissant, son talent saisissant et ses interprétations troublantes seront à découvrir ce dimanche au Théâtre.

      Orléans – Théâtre – À 17 h.

    • Filles au pair

      DIMANCHE

      Théâtre

      Une fille au pair doit venir remplacer la bonne partie à un mariage. Tout se complique quand le père fait passer sa maîtresse pour cette personne attendue. Le fils a eu la même idée avec son amoureuse…et cerise sur le gâteau, la vraie fille au pair débarque ! Jeux de cache-cache, situations loufoques, le spectateur n’est pas au bout de ses surprises !

      Saran – Théâtre municipal – À 15 h 30.

    • The Ghost Wolves

      DIMANCHE

      Concert

      Jonny et Carley Wolf sont mari et femme à la ville, et n’ont jamais arrêté de jouer depuis les débuts du groupe en 2011. Deux voix, une guitare, une batterie, un blues-rock sauvage et contagieux qui sent bon les terres arides du Texas. Les deux américains d’Austin séduiront autant les éternels adeptes des White Stripes que les nostalgiques du delta blues à la R.L Burnside.

      Orléans – Blue Devils – À 19 h.

    • Lumières !

      MERCREDI

      Concert

      Pour cette première création solo, Ellie James propose une bande-son allant de la pop-sunshine des Beatles à l’indie-folk de Sujfan Stevens en passant par la musique minimaliste et répétitive de ses pères spirituels Philip Glass et Steve Reich. Elle compte bien surprendre ici les spectateurs et intriguer les plus petits.

      Saint-Jean-de-Braye. Salle des fêtes – À 15 h.

    • La semaine prochaine...

      17 février

      Théâtre : Le vol des hirondelles

      Une proposition poétique, en suspens, entre émotion et ressenti. Une femme, un arbre, de la musique, du papier. Au gré du vent et du temps, ils se transforment en petit cirque d’hirondelles. Ce spectacle évoque, dans un espace intime, le cycle des temps : celui qui passe et s’écoule en soi.

      Saran – Théâtre – À 17 h.


      Les 20 et 21 février

      Théâtre/Conférence : Quitter la terre

      Science-fiction du dimanche, Quitter la Terre est néanmoins ancrée dans une inquiétude assez sérieuse au sujet des défis écologiques, économiques et démographiques qui attendent nos enfants. Utiliser les codes de la science-fiction est une manière d’évoquer la situation présente dans l’excès et l’humour ! Incongruité, performance théâtrale et musicale sont au rendez-vous de cette conférence dilettante !

      Saran – Théâtre – Le 20 février à 20 h 30 – Le 21 février à 19 h 30.


      22 février

      Danse : Le Syndrome Ian

      À la tête d’un grand centre chorégraphique national à Montpellier, Christian Rizzo s’attache aux danses anonymes, partagées par quiconque, sans effet de notoriété. Les neuf danseurs du Syndrome Ian dissèquent ces gestuelles et les projettent dans la puissance insondable du plateau. Une scénographie envoûtante de lumières, un son implacable autant que somptueux emportent corps et esprits, très loin du quotidien.

      Orléans – Théâtre – À 20 h 30.


      23 février

      Concert : Lunar Error / Grand Petit Animal

      Dans le cadre des Soirées Tricot, le Théâtre d’Orléans nous propose deux formations musicales fortes et originales : Lunar Error, ensemble composé de six membres, terrain de jeu propice aux différentes tentatives sonores issues de ses rangs, et le Grand Petit Animal, qui pose son regard sur un conflit entamé il y a un siècle, à travers les mots d’un soldat poète.

      Orléans – Théâtre – À 20 h 30.