Les Brèves

    Orientation : les jours… et la Nuit !

    Guider les étudiants

    L’agenda des étudiants orléanais s’annonce copieux en février : à la Nuit de l’Orientation, organisée par le réseau des CCI le 16 février à Fleury-les-Aubrais, succèderont les Journées Portes Ouvertes de l’Université, les 17 et 18 février prochains. Entre autres réjouissances…

    B.V

    Oh, le joli mois de février ! Actuellement en pleine réflexion sur leur orientation, les lycéens de l’Orléanais ne sauront pas où donner de la tête au cours des prochains jours. Conscients que le choix est compliqué dans le magma des formations supérieures proposées, plusieurs établissements organisent leurs traditionnelles Journées Portes Ouvertes en ce milieu d’hiver. Ce jeudi 8 février, l’Afpa ouvre le bal. Outre les lycéens, les demandeurs d’emploi ou les salariés en quête de reconversion professionnelle sont invités à pousser les portes de l’antenne olivétaine de l’Agence et se mettre au fait sur les métiers qui recrutent et sur les mécanismes à connaître pour débuter une formation.

    Une grosse semaine plus tard, ce sera au tour de l’Université d’Orléans d’organiser ses traditionnelles « JPO » sur son campus. Un accueil central sera mis sur pied à la Bibliothèque Universitaire des Sciences, où « seront rassemblés tous les services de la vie étudiante et les partenaires » de l’établissement. Grosse nouveauté cette année, qui facilitera la déambulation des étudiants à l’Université les 17 et 18 février prochains : le lancement d’une application spéciale qui les guidera dans leur repérage des structures sur « l’immensité du Campus ». Cette appli s’appelle « JPO UO », a été conçue par six étudiants du Collégium Sciences et Techniques et est disponible sur la plateforme dédiée de l’Université d’Orléans (appmobile.univ-orleans.fr).

    Cent métiers à découvrir

    La veille de ces Journées Portes Ouvertes se sera tenue, dans l’Espace Entreprendre de la CCI à Fleury-les-Aubrais l’étape orléanaise de la Nuit de l’Orientation. Une Nuit aux allures de début de soirée, puisqu’elle s’étendra de 17h30 à 21h30 en présence d’une multitude d’intervenants. Selon la Région Centre-Val de Loire, soutien de cet événement lancé par la CCI France et décliné à travers tout le territoire, il s’agit « dans une ambiance festive, de donner aux jeunes de tout âge la possibilité de consacrer une soirée entière à leur orientation avec l’appui de professionnels. » Une batterie de conseillers d’orientation seront ainsi présents, de même que des représentants d’une centaine de métiers (de l’infirmier à l’agent immobilier en passant par le chef de chantier ou l’infographiste…). Un espace multimédia « Découvrir sa personnalité » permettra également de « rechercher l’adéquation entre ses centres d’intérêt et les métiers existants ». Bref, chers étudiants, prenez des notes si vous le voulez, mais surtout, ne vous prenez pas… la tête. 

    Les Brèves

    • Ils ouvrent aussi leurs portes

      De nombreux établissements orléanais proposant des formations de l’enseignement supérieur ouvrent leurs portes durant ce mois de février. Voici une liste non-exhaustive, à retrouver sur le site de l’Onisep (www.onisep.fr) :

      10 février : lycées Charles-Péguy et Sainte-Croix Sainte-Euverte.

      16-17 février : lycée Jacques-Monod ; CFA des métiers du Sport, de l’Animation et du Tourisme.

      17 février : lycées Benjamin-Franklin, Jean-Zay, Voltaire, Gaudier-Brzeska, Maréchal Leclerc ; lycée hôtelier de l’Orléanais ; CFA de la profession bancaire ; CFA du Bâtiment Orléans ; Institut National de formation Masso-Kinésithérapie et Institut de Formation en Psychomotricité (CHRO) ; CESI Région Centre.

      24 février : Escem – École de management.

    Les Brèves

      Orléans en mode Express !

      Grandes écoles

      Pendant six mois, dans le cadre d’un défi des Grandes Écoles, dix étudiants de l’Escem Orléans ont travaillé sur un supplément dédié à la cité johannique pour le journal L’Express. En mars, il sera enfin possible de l’acheter pour y découvrir des personnalités fortes de la ville.

      claire seznec

      C’est une première : une équipe de dix étudiants de l’Escem d’Orléans, école de commerce et de management, participe au 30e défi des Grandes Écoles du journal L’Express. L’objectif ? Réaliser un supplément de vingt pages de ce journal sur la ville d’Orléans. Tout a commencé en septembre dernier, lorsque L’Express s’est rendu à l’Escem pour expliquer le projet. Poussés par l’école, les dix étudiants ont déposé une candidature afin de pouvoir représenter Orléans. « Nous sommes un groupe composé de huit filles en master marketing et communication et deux garçons en bachelor développement commercial à avoir été sélectionnés, précise Martin Garcia Martinez, l’un des étudiants. C’est un défi très intéressant, professionnellement et humainement. » Depuis, l’équipe travaille beaucoup sur ce projet « qui n’est pas obligatoire » pour leurs études.

      Trente personnalités orléanaises

      Le supplément s’appellera L’Orléans Express et son sujet, imposé, concerne « trente personnalités qui font la ville d’Orléans » qu’il a donc fallu trouver, rencontrer et interviewer. En à peine six mois, l’équipe estudiantine a dû également apprendre à animer ses propres réseaux sociaux et former une communauté, imaginer un magazine, participer à des événements locaux – comme sa présence au récent match de l’OLB face à Dijon –, concevoir un blog, atteindre un chiffre d’affaires publicitaire… De quoi mettre en pratique les théories apprises en cours magistraux. « Nous appliquons nos compétences d’études, car c’est un défi très ouvert et complet », affirme Martin Garcia Martinez. Simplement, il faut avoir « du temps, de la motivation et de la persévérance » pour écrire des articles sur le blog, mettre des informations sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram) et, en même temps, créer le supplément.

      Décrocher un prix

      L’Orléans Express sera en vente pendant une semaine, du 7 au 14 mars à Orléans. « Il faut trouver des vendeurs pour nous aider, mais aussi trouver des lots pour les récompenser et démarcher les entreprises pour trouver des annonceurs publicitaires », explique Martin Garcia Martinez. Et la deadline se rapproche doucement...

      Ensuite, une fois le supplément sorti et vendu, les étudiants devront continuer à proposer du contenu sur les réseaux sociaux jusqu’à la fin du mois d’avril. Car, en mai, une cérémonie de remise de prix est prévue pour récompenser l’une des dix équipes françaises (Orléans, Tours, Bordeaux, Nantes, Lille, Strasbourg, Lyon, Marseille, Toulouse, Montpellier) à avoir participé au projet. 

      « un défi très intéressant professionnellement et humainement »
      Martin Garcia Martinez, étudiant

      Les Brèves

      • 5 000

        Le nombre de ventes du supplément qui devraient être effectuées dans les points relais d’Orléans entre le 7 et le 14 mars prochain.