Les Brèves

    En lutte contre le Harcèlement 

    Les Fous de Bassan 

    Depuis un an, la compagnie de théâtre Les Fous de Bassan écument les scènes avec leur adaptation du roman de Guy Jimenes, Harcèlement. Ce récit bouleversant sur le harcèlement scolaire a déjà été joué devant les collégiens et les lycéens de la région.

    Claire Seznec

    Harcèlement : « violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique ». Un acte qui peut se dérouler au travail, à la maison, dans la rue et même à l’école. C’est sur ce dernier lieu que l’écrivain Guy Jimenes a écrit dans son roman au titre évocateur : Harcèlement. Depuis novembre 2016, la compagnie balgentienne de théâtre des Fous de Bassan en joue l’adaptation. Ce n’est pas la première fois que Christian Sterne, le metteur en scène, travaille sur les textes de Jimenes, avec qui il a tissé des liens amicaux. Après avoir questionné la violence sous la dictature avec La protestation, Harcèlement est la quatrième adaptation d’un roman de l’auteur par Les Fous de Bassan. « Dans ce roman devenu pièce pour l’occasion, on suit Valentin le temps d’une année scolaire. Au fur et à mesure, on se rend compte de ce qu’il se passe, explique Hugo Dubrulle, chargé de diffusion de la compagnie. Comment des petites choses isolées mais répétées deviennent un calvaire ? » Voilà ce que raconte les quatre comédiens, dans la peau de vingt personnages, sur scène. Face au public, oscillant entre « scénettes narratives » et témoignages réels, le harceleur, le harcelé, les parents et les professeurs livrent leurs versions des faits. « Après les représentations, nous venons au bord de la scène pour échanger sur la pièce. On voit bien que ça libère la parole, confie Hugo Dubrulle. Certaines personnes sont très concernées, qu’ils soient parents, adultes anciennement harcelés, ou enfants.

    C’est fort émotionnellement, car il faut du courage pour raconter ce genre de vécu. » À bien s’y pencher, le texte de Jimenes nous met face à nos responsabilités : parfois, on ferme les yeux sur ce qu’on remarque, dans une sorte de déni. Harcèlement nous rappelle qu’il faut rester vigilant.

    Les Brèves

    • Trente ans de scène

      Après une quinzaine de dates depuis la création de la pièce Harcèlement, la compagnie des Fous de Bassan montera sur scène à l’Espace Béraire de La Chapelle Saint-Mesmin le mercredi 14 novembre à 20 h 30. Le plus « fou » dans cette histoire ? La compagnie fête ses trente ans cette même semaine !

      Plus d'infos

      Réservations au 02 38 22 30 79 ou sur le site de La Chapelle Saint-Mesmin

    Agenda

    Les Brèves

    • Identité

      TOUTE LA SEMAINE

      Exposition

      Dans le cadre de leur coopération culturelle intercommunale, les villes d'Ingré et de Saint-Jean-de-la-Ruelle vous invitent à découvrir l'exposition Identité d'Evelyne Cau, dans le cadre des Regards proposés par l'association ARTIS.

      Saint-Jean-de-la-Ruelle – Maison de la Musique et de la Danse.

    • Marc Beltoise

      TOUTE LA SEMAINE

      Exposition

      Œuvres de lumière et d’atmosphères oubliées, ouatées de douceur et de poésie, les aquarelles de Marc Beltoise mettent en scène la ruralité et l’esthétisme du temps qui passe.

      Saran – Galerie du Château de l’Étang – Exposition visible jusqu’au 26 novembre.

    • L’égalité filles-garçons

      TOUTE LA SEMAINE

      Exposition

      Une exposition réalisée par l’association « Adéquations » pour dépasser les stéréotypes et encourager les enfants à participer à la construction de relations plus égalitaires entre les filles et les garçons, entre les femmes et les hommes. En partenariat avec le Planning familial du Loiret.

      Orléans – Médiathèque Maurice Genevoix – Exposition visible jusqu’au 30 décembre 2017.

    • Du Nil à la Loire

      TOUTE LA SEMAINE

      Exposition

      La création de deux nouvelles salles d’exposition temporaire au Musée d’Histoire et d’Archéologie sera l’occasion de présenter au public un pan méconnu des richesses du musée : sa collection d’antiquités égyptiennes, qui n’avaient pas été exposées depuis 1940 ! Un rendez-vous historique.

      Orléans – Hôtel Cabu Exposition visible jusqu’au 11 mars 2018.

    • Héroïque fantaisie

      TOUTE LA SEMAINE

      Exposition

      Jérémy Berton présente un ensemble de sculptures où banderoles, drapés et phylactères d’inspiration médiévale rencontrent la trivialité d’un balai, d’un tréteau ou d’une table de pique-nique. L’artiste opère un croisement entre dimension sacrée et allusions domestiques, faisant émerger des images à la fois familières et paradoxales.

      Orléans – Le POCTB (5, rue des Grands Champs) Exposition visible jusqu’au 19 novembre.

    • Héroïnes de Guerre

      TOUTE LA SEMAINE

      Exposition

      2 août 1914 : dans les campagnes françaises retentit le tocsin qui annonce aux populations l’entrée en guerre. Bientôt le pays entier verra les hommes valides partir en nombre pour les combats. Et tandis que l’on envoie les hommes au front, les femmes vont devoir être sur tous les fronts (économique, familial, social).

      Orléans – Centre Charles Péguy – Exposition visible jusqu’au 13 janvier 2018.

    • Julien Brunet

      TOUTE LA SEMAINE

      Exposition

      Les paysages imaginaires de Julien Brunet, réalisés patiemment à l’encre de Chine, invitent à la contemplation. Via une installation sonorisée par Bertrand Gruchy, l’artiste nous convie à une promenade dans ses paysages numériques et nous fait découvrir de nouvelles perspectives à partir de son travail graphique.

      Orléans – Le POCTB (5, rue des Grands Champs) Exposition visible jusqu’au 19 novembre.

    • (S)acre

      JEUDI

      Danse

      En 1913, Le Sacre du Printemps de Nijinski, sur la musique de Stravinski, marque le scandale de l’entrée de l’art chorégraphique dans la modernité. Depuis lors, au moins deux cents chorégraphes ont décliné leur variation personnelle à partir de cette mémoire sulfureuse. David Drouard nous offre ici une danse qui embrasse les beautés du monde. Pas moins de douze femmes scandent les rythmes d’une sonorité décidée à survivre des puissances d’oppression. Le chorégraphe a fait appel à Gilles Clément, le plus audacieux des paysagistes actuels, pour la création du plateau de scène.

      Orléans – Théâtre – À 20 h 30. 

    • Gunwood

      JEUDI

      Concert

      Gunnar Ellwanger (guitares, voix lead), Joao Francisco Preto (basse, harmonica, banjo, percussions, voix) et David Jarry Lacombe (batterie et claviers, voix) offrent un concert unique au Bouillon. Amoureux transis de la musique, le rock dans les veines, ces acolytes au grand cœur vont nous faire vibrer, à coup sûr !

      Orléans – Le Bouillon À 20 h 30.

    • Ce que mangent les trous noirs

      JEUDI

      Apéro-scientifique

      Un apéro-scientifique, c'est quoi ? Une rencontre avec un chercheur du CNRS autour d'une question scientifique. Il fera part de son expertise et répondra à toutes vos questions sur le sujet. Chaque rencontre dure environ 1 h 30 et est suivie d'un échange convivial autour d'un verre offert par la MJC ! Ce jeudi, c’est Michel Tagger, du CNRS d’Orléans, qui sera l’invité d’honneur.

      Olivet – MJC – Entrée libre – À 18 h 30.

    • Je ne suis pas seul

      VENDREDI

      Concert littéraire

      Rassemblés sur un même pont, à l’entame d’une traversée singulière, Alfred De Musset, Louis Calaferte, Charles Bukowski, Rodrigo Garcia et Serge Gainsbourg embarquent avec leurs poèmes et leurs récits. Ils se livrent, voyageurs et naufrageurs, à l’océan de sons que souffle et frappe Ynel Saitham, capitaine de « ce bateau qui lève l’ancre (l’encre) et fait battre le cœur comme un tambour. »

      Saint-Jean-de-Braye. Théâtre du Clin d’œil. À 20 h 30 - Réservations au 02 31 21 93 23.

    • Ah le cochon !

      VENDREDI

      Théâtre

      Cette comédie délirante, adaptée par Benoît Bardet, plonge le spectateur dans la vie tourmentée d'un couple de jeunes retraités qui ne demandaient qu'une chose  : une retraite paisible  ! Mais rien ne va se passer comme prévu : une expérience inoubliable, où vos zygomatiques n'en ressortiront pas indemnes…

      Orléans – Théâtre Gérard Philipe – À 20 h.

    • Bounce and Fighting Spirit

      VENDREDI

      Danse

      L’afro house spirit est un mélange subtil de house et d’énergie afro assaisonné de hip hop, issue de clubs de Chicago et New York, expression sociétale et significative d’un peuple en mouvement. Un nouvel espace d’expression est né, révélant les femmes dans toute leur splendeur.

      Fleury-les-Aubrais. Centre culturel La Passerelle – À 20 h 30.

    • Qué vola ? Princesses !

      VENDREDI

      Concert

      Inspirée de chants traditionnels de rumba qui accompagnent les cérémonies yorubas, la musique écrite par Fidel Fourneyron est une proposition de rencontres entre trois percussionnistes, étoiles montantes de la rumba à La Havane, et la nouvelle génération de musiciens français.

      Orléans – Théâtre – À 20 h 30.

    • Musique municipale d’Orléans

      SAMEDI

      Concert

      Bien loin du répertoire des cérémonies patriotiques et des fêtes de Jeanne d’Arc, la Musique Municipale d’Orléans présentera un programme varié avec ses deux formations : la batterie-fanfare, sous la direction de Pascal Guénin-Vergracht, et l’orchestre d’harmonie, sous la direction de François Denais.

      Orléans – Théâtre Gérard Philipe – À 16 h 30 - Réservations sur : www.mmorleans.fr

    • Autour du tofu

      DIMANCHE

      Cours de cuisine

      Ce dimanche, l’association « Soutien au Japon » propose aux gourmands un cours de cuisine autour du tofu – célèbre fromage végétal que les Japonais consomment au quotidien – et les secrets de trois recettes à base de cet ingrédient bon pour la santé et 100% végétal !

      Fleury-les-Aubrais - Salle Villon – À 14 h 30  Réservations sur : soutienaujapon@hotmail.com

    • Scrapbookez !

      DIMANCHE ET LUNDI

      Ateliers créatifs

      La Ville de Saran vous propose deux ateliers scrapbooking encadrés par Caroline Edon-Perez. Le dimanche sera réservé aux enfants, le lundi pour les plus grands !

      Saran – MLC, 240, allée Jacques Brel Dimanche  : de 10 h à 12 h – Lundi : de 13 h 30 à 16 h30 et de 20 h à 23 h.

    • Quatuor Diotima

      MERCREDI

      Concert

      Le Quatuor Diotima, que l’on ne présente plus, se produira sur la scène du Théâtre le 15 novembre. Petite nouveauté et pas des moindres, la venue d’une « première partie » : le Quatuor Zerkalo, issu du cru 2017 de l’académie de Noirlac, qui se confrontera au chef-d’œuvre d’Henri Dutilleux, Ainsi la nuit.

      Orléans – Théâtre – À 19 h. 

    • Nothing to prove

      DU JEUDI AU SAMEDI

      Festival

      Niveau style, il y en aura pour tous les goûts au cours de cette quatrième édition de ce festival incontournable de la scène punk hardcore française. On entendra donc du post-hardcore, mais aussi du punk, du beatdown, du harsh sludge… Pas moins de 15 groupes sont attendus au cours de ces trois jours de fête – organisés par l’association « King of Lose » – qui mettront en avant les plans artistiques, sociaux et idéologiques de cette culture. À découvrir !

      Orléans – L’Astrolabe et le 108.

    • La semaine prochaine...

      Du 16 au 18 /11

      Théâtre : Le Mariage

      Henri, jeune soldat envoyé en France, revoit en rêve sa maison en Pologne, ses parents et son ancienne fiancée Margot. Puis tout se transforme et la scène devient un palais... L’histoire s’articule autour du futur mariage de Margot et d’Henri et de l’usurpation du trône par ce dernier.

      Saran – Théâtre de la Tête Noire. À 20 h 30.


      18/11

      Concert : Luz Casal chante Dalida

      Luz Casal, interprète envoûtante et magnétique, rend hommage à une autre grande dame : Dalida. La promesse d’un moment musical unique, bulle hors du temps pour découvrir ou redécouvrir un univers atemporel magnifié par une incroyable et inoubliable interprète, Luz Casal.

      Fleury-les-Aubrais Centre culturel La Passerelle – À 20 h 30.


      Sport : Self & zen défense

      L’association orléanaise « Self & Zen Défense » propose des ateliers ouverts aux femmes de tout âge. L’objectif est double : apprendre des gestes de protection et de défense adaptés aux situations de la vie courante et développer la capacité à gérer ses émotions et son énergie de façon équilibrée, pour se détendre physiquement ou mentalement.

      Orléans – Palais des sports. De 14 h à 16 h - Renseignements et inscriptions au : 06 16 88 22 55 ou 06 07 82 56 79.


      Du 22 au 26 /11

      Théâtre : Slava’s Snow Show

      Un clown jaune en pantoufles rouges qui dit tout (la peur, la mort, l’amour, le temps) sans jamais parler. Huit autres clowns de théâtre, verdâtres, ressemblant à des gueux, qui envahissent la scène puis la salle, votre espace et vos pensées… Un voyage intemporel au creux des montagnes de l’âme.

      Orléans – Théâtre À 20 h 30.