LE CLIN D'OEIL

Les Brèves

    Orléans au secours de Paris

    Conseil municipal d’Orléans



    Le Conseil municipal d’Orléans, qui se tenait lundi dernier, a vu le vote d’une subvention exceptionnelle de 50 000 € pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Abel Moittié, conseiller municipal de la majorité, remplaçait Nathalie Kerrien, l’adjointe à la Culture, pour présenter la délibération. « L’émotion retombée. Je me suis interrogé…, a ainsi commencé l’élu. Mais je ne vais pas commencer une carrière de dissident à mon âge ! Orléans, ville d’art et de patrimoine, ne doit pas rester à l’écart » de l’élan de solidarité. Cela pose la question de l’entretien de « notre patrimoine propre, a poursuivi Abel Moittié. C’est un devoir envers ceux qui nous ont précédés et une ardente nécessité pour ceux qui nous suivront ! »

    La pierre ou l’humain ?

    Du côté des élus communistes qui ont voté contre cette délibération, la conseillère d’opposition Dominique Tripet a déploré la perte du monument, mais a mis en parallèle les difficultés des associations caritatives, dont les subventions sont sérieusement en baisse. Michel Ricoud a, quant à lui, cité l’Abbé Pierre : « L'honneur d'un pays ne réside pas dans la beauté de ses monuments, mais bien dans le fait que tous ses habitants aient un toit. »

    Christophe de Bellabre, conseiller d’opposition (ex-FN), a vu pour sa part une récupération présidentielle dans cette reconstruction. L’élu vert Jean-Philippe Grand a de son côté demandé à ce que la somme soit plutôt fléchée vers le patrimoine en danger, car les fonds nécessaires sont déjà réunis. Un amendement rejeté lors du vote. Olivier Carré a conclu en justifiant cette aide par une solidarité « entre villes possédant une cathédrale. Je ne me vois pas bien expliquer à l’ensemble de la communauté culturelle et catholique qu’Orléans ne participe pas. Tout le monde sait que je suis athée, mais cela reste un élément fort. La France a des origines historiques chrétiennes, quelle que soit la confession. » 

    Les Brèves

      Retour aux 90 km/h ?

      Les Brèves

      • Retour aux 90 km/h ?

        LOIRET

        Comme prévu, le Gouvernement est en passe de rétropédaler sur la limitation à 80 km/h sur le réseau départemental secondaire : des députés de la majorité veulent déposer un amendement donnant le choix aux Départements d’appliquer ou non cette mesure. Alors, que se passera-t-il dans le Loiret ? Marc Gaudet, le président du CD 45, répond : « j’espère qu’en juillet, nous pourrons faire repasser une partie du réseau de 80 à 90 km/h. L’idée est d’élever dès que possible la vitesse sur toutes les routes nationales. Pour le réseau secondaire, nous ferons du sur-mesure en fonction du danger. »

      LE CHIFFRE DU MOIS

      Les Brèves

      • 94 000 €

        C’est le montant collecté en sept jours par le biais d’une campagne de financement participatif (sur le site Lendosphère) pour construire une centrale solaire à Mézières-lez-Cléry, à proximité de la métropole orléanaise. L’objectif de la campagne a été fixé, dans un premier temps, à 250 000 €. Ce parc photovoltaïque sera composé de 12 600 panneaux solaires et devrait produire environ 6,4 GWh/an, soit la consommation annuelle de 2 280 foyers. Le début des travaux est prévu pour septembre 2019. 

      En direct

      Les Brèves

      • Des touristes et des taxes ?

        Orléans

        Lors du Conseil municipal d’Orléans de lundi dernier, la municipalité a voté un vœu pour demander le classement d’Orléans en tant que commune touristique auprès du préfet. Une décision qui devrait permettre une meilleure visibilité d’Orléans comme destination touristique selon Martine Grivot et Olivier Carré, mais qui aurait quelques conséquences juridiques, lesquelles ont été relevées par la conseillère d’opposition Corinne Leveleux-Teixeira. Ainsi, pour les communes dénommées « communes touristiques », ce classement permettrait à Orléans d’accéder au Label d’Excellence de « station classée de tourisme » et ainsi de bénéficier des avantages liés à ce classement : surclassement démographique, taxe additionnelle aux droits de mutation sous certaines conditions et… majoration de l’indemnité des élus.

      • La fête des Duits gratuite ?

        Lundi dernier, toujours en conseil municipal, alors qu’il était question de la subvention accordée à Nanoprod, organisateur de la Fête des Duits à Orléans (en août), Michel Ricoud a posé la question de la gratuité à cet événement ou d’un tarif réduit d’entrée pour les enfants. Martine Grivot, adjointe au tourisme, a lu la réponse d’Arnaud Méthivier, qui a indiqué que ce n’était pas possible, en raison des coûts liées à l’organisation. « C’est déjà une misère, en comparaison du prix d’entrée de la Fête de l’Huma… », a-t-il déclaré, avec le sens de la formule qu’on lui connaît.

      • Édouard Philippe à La Chapelle

        Métropole

        Après Bruno Lemaire il y a quelques semaines, un autre ténor du Gouvernement vient battre la campagne loirétaine en vue des Européennes de dimanche (voir notre dossier spécial). Le Premier ministre viendra en effet prêter main forte aux marcheurs locaux pour soutenir la liste Renaissance menée par Nathalie Loiseau. Édouard Philippe sera flanqué de deux ministres issus de la région Centre-Val de Loire, Jacqueline Gourault et Marc Fresneau. Le meeting aura lieu à l’espace Béraire de La Chapelle Saint-Mesmin, à partir de 19 h.

      • Il vient de là, il vient du blues

        Centre-Val de Loire

        Depuis quelques semaines, la région Centre-Val de Loire peut s'enorgueillir d'un musée unique en son genre en France : ouvert au public le 6 avril, le musée du Blues de Châtres-sur-Cher (à une heure d'Orléans) a été inauguré en présence du parrain des lieux, le chanteur, guitariste et harmoniciste né en Louisiane, Bobby Rush, 82 ans. C’est toute l'histoire du blues et sa diversité méconnue, mais aussi celle des luttes pour les droits civiques qui sont relatées ici, fruit de plusieurs années de documentation. Même les érudits de la blue note y feront des découvertes !

        museedublues.free.fr/

      • Une jolie trentenaire

        Orléans

        Trente ans : c’est l’âge de la Maison des Associations d’Orléans, dont l’anniversaire a été célébré en grande pompe lundi dernier. Durant une semaine, et jusqu’à vendredi, un programme d’animations est proposé aux Orléanais. Ce vendredi, le Club d’Hypnose d’Orléans y présentera ainsi une expo et y fera de l’hypnose de rue entre 17 h et 19 h 30. Pour rappel, la Ville d’Orléans verse chaque année environ 13 M€ de subventions aux associations locales.    

      Les Brèves

        Jazz, rap et harmonica à l’évêché

        En juin à Orléans 


        Les Jardins de l’Évêché vont vibrer avec Jazz à l’Évêché, du 19 au 22 juin, à Orléans. « Nous avons une programmation éclectique et faisons attention au jeune public, en cherchant notamment à attirer les jeunes générations vers la musique et le spectacle vivant. C’est le public de demain », insiste Nathalie Kerrien, l’adjointe à la Culture de la Ville d’Orléans. De quoi expliquer la venue de Greg Zlap (notre photo), harmoniciste de feu Johnny, mercredi 19 juin à 21 h 15 et le 20 juin à 12 h 30, pour un spectacle participatif avec les enfants des écoles d’Orléans.

        L’ancien harmoniciste de Johnny !

        « Nous avions eu d’excellents retours des enseignants lors de sa dernière venue, explique Stéphane Kochoyan, le directeur artistique. Là, les professeurs des écoles ont reçu des notions d’harmonica et des instruments seront distribués aux élèves. » Place aussi à une rencontre entre rap et jazz avec l’Organic Live Band, le 21 juin, à 21 h 15. « Le rap, c’est la variété d’aujourd’hui. Le jazz est vivant et s’adapte en permanence », insiste le programmateur.

        Pour les réfractaires à ce type de musique, il sera possible d’aller écouter le Tom Ibarra Group, à 19 h, dans le Théâtre de verdure d’Olivet, partenaire du festival. Parmi les rendez-vous à ne pas manquer non plus, la venue de Cyrille Aimée, premier prix du concours de Jazz Vocal de Montreux, qui a sorti un nouvel album en février. On notera également le 21 juin, à 12 h 30, le concert du Loirétain d’origine Martin Joey Dine, mais aussi celui de Kaplaa, le 19 juin, à 19 h, récents vainqueurs du tremplin Jazz or Jazz. 

        www.orleans-metropole.fr

        Les Brèves

          TOPS & FLOPS

          Les Brèves

          • TOPS

            Coups de cent

            Le Loiret, ça conserve ! En tout cas, c’est le cas de plusieurs entreprises du coin : la semaine dernière, les Cafés Jeanne d’Arc ont ainsi fêté leurs 120 ans à la collégiale Saint-Pierre-le-Puellier. Plus jeune mais toute aussi fringante, l’entreprise de construction métallique Baudin Châteauneuf fête elle, cette année, ses 100 ans. Happy birthday !

            Dans le mille

            Belle mobilisation, samedi, dans les rues d’Orléans lors de la grande marche pour les droits des LGBT organisée par le GAGL 45. Environ un millier de personnes ont défilé dans les rues de la cité johannique dans une ambiance festive et chamarrée. Ça changeait de certains samedis après-midi récents, lors desquels une seule couleur était de sortie…

            Jefferson président !

            Alors que son club se bat actuellement pour remonter en Jeep Elite, le meneur de jeu américain d’Orléans Loiret Basket, Brandon Jefferson, a été élu meilleur joueur de Pro B. En 33 matchs sous les couleurs de l’OLB, le joueur présente une jolie feuille de stats, avec notamment 16,7 points par match de moyenne. Chapeau l’artiste !

          • FLOPS

            Jaunes de honte

            Cinq Gilets jaunes ont été condamnés cette semaine à quelques centaines d’euros d’amendes, un mois de sursis simple et des heures de travail d’intérêt général pour avoir commis des dégradations devant la bibliothèque municipale et la trésorerie de Sully-sur-Loire. Un seul des prévenus a tenu à exprimer des regrets. C’est déjà ça…

            Un train de retard

            On ne va pas dire que c’est habituel, mais là : vendredi dernier, les voyageurs d’un Paris-Orléans sont arrivés aux Aubrais sur les coups de 22 h 30, soit… quatre heures de retard, suite à un incident technique survenu peu avant Étampes. Retrimballés jusqu’à Brétigny-sur-Orge, les voyageurs ont finalement réembarqué en… RER jusqu’à Orléans. Classe !

            Moix, je

            Yann Moix, l’ancien chroniqueur d’On n’est pas couché, a déjà trouvé le nom de son futur roman : celui-ci s’appellera… Orléans. Quand on sait le peu d’amour que l’écrivain porte à cette ville dans laquelle il a vécu durant son adolescence, on doute que cet ouvrage soit une ode à la cité johannique… Parution prévue en août prochain.

          DERNIÈRE MINUTE

          Les Brèves

          • Yes,Yucanbe !

            De grands noms du sport seront présents à Orléans vendredi et samedi : l’ancien tennisman Paul-Henri Mathieu, la double championne du monde d’heptathlon et de saut en longueur Eunice Barber, l’ancien coach de handball Daniel Constantini… Tous seront là pour participer au séminaire Yucanbe organisé par l’ancien vice-président de l’OLB, Nicolas Raimbault. Le but sera ici de faire partager les valeurs du sport et des sportifs aux acteurs de l’entreprise et au public. Le séminaire aura lieu au Centre de Conférences d’Orléans vendredi de 9 h à 19 h 30 et samedi de 8 h 30 à 17 h. 

          ILS ONT DIT

          Les Brèves

          • Arnaud Jean, premier adjoint (EELV) d’Ingré :

            " Cinquante poules distribuées gratuitement à des familles d’Ingré avec l’objectif de montrer le caractère rural de notre ville, d’éliminer les déchets alimentaires… et de pondre des œufs ! "

          • Mathieu Langlois, adjoint d’Orléans , à propos du récent concert orléanais de M :

            " Quel kiff ! Quelle forme ! Quelle générosité ! Sans doute l’un des meilleurs concerts que j’ai pu voir. Merci Mathieu Chedid ! "

          ON Y ÉTAIT

          Les Brèves

          • C’était vintage !

            La première édition de l’Orléans Vintage Festival s’est tenue le week-end dernier. Au programme, sur la place de Loire, les jardins de la Charpenterie et les quais : défilés de mode (notre photo), démonstrations de danse rétro, « patinage » à roulettes, exposition de voitures anciennes, mais aussi ateliers coiffures et relooking… Organisé par les étudiants de Master CED de l’IAE d’Orléans, cette première édition n’a pas été gâchée par le temps, même s’il manquait un peu de lien entre les différents points chauds du festival. Mais pour une première, c’était déjà très bien ! Vivement l’année prochaine ?