CLIN D'OEIL

Les Brèves

    Le Phœnix ravagé par un incendie criminel

    Saint-Pryvé

    Sale temps pour les discothèques de l’Orléanais. Lundi 11 février vers 5 h 30 du matin, un incendie a détruit une grande partie des toitures et du bâtiment du Phœnix, la discothèque pryvataine. C’est le quatrième incendie en moins d’un an qui touche les boîtes de nuit orléanaises.


    «L’enquête est en cours » et la « piste criminelle est envisagée » indique-t-on du côté du procureur après que la discothèque le Phœnix à Saint-Pryvé ait été ravagée, lundi matin, par les flammes. « Nous avons eu un appel vers 5 h 40 au 18 » explique le colonel Fabrice Chauvin, directeur départemental adjoint du SDIS 45.

    85 pompiers mobilisés

    27 engins ont été dépêchés par les services d’incendie du département et au total 85 pompiers mobilisés par cet incendie. « Il y a eu des roulements. 60 personnes étaient présentes au plus fort du feu. Vers 7 h 10, nous étions les maîtres du feu mais l’intervention a duré jusqu’à 15 h 30 afin d’éviter les propagations. Des rondes ont été effectuées ensuite toutes les deux heures jusqu’à 22 h 45 pour éviter une reprise. » Afin de circonscrire l’incendie qui heureusement n’a fait aucun blessé ni parmi les riverains ni parmi les pompiers, la route a été coupée au niveau du Pont Saint-Nicolas pendant la matinée. « Nous avons eu besoin d’accéder aux prises d’eau, notamment au Loiret. »

    Côté dégâts, les amateurs vont devoir changer de dancefloor – au moins pour plusieurs mois – car « il y a une reconstruction totale à faire. Une partie de la toiture s’est écroulée… » Les bâtiments voisins de la discothèque par contre n’ont pas été touchés ni endommagés. Pour rappel, le Naos, le Nova et le Pavillon ont tous été victimes également d’incendies depuis le printemps dernier.


    Les Brèves

      LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

      Les Brèves

      • 72 000

        C’est le nombre de demandeurs d’emploi, pas ou peu qualifiés, qui devraient être formés en quatre ans aux métiers recherchés par les entreprises locales avec le PACTE régional d’investissement dans les compétences 2019-2022. En Centre-Val de Loire, l’apport financier de l’État, sur toute la durée du PACTE, sera de près de 251 millions. Un financement qui viendra s’ajouter à l’effort d’investissement de la région en matière de formation.

      En direct

      Les Brèves

      • Jean-Pierre Gontier jette l’éponge

        Fleury Loiret Handball

        Les Panthères vont devoir trouver une nouvelle source de financement car Jean-Pierre Gontier a annoncé qu’il arrête ses participations au sein du club de handball féminin (aussi bien au niveau de la présidence qu’à travers son financement via le centre E. Leclerc) en fin de saison. En cause, un soutien financier insuffisant à ses yeux de la Métropole à travers sa nouvelle compétence. Un coup du sort pour les Panthères car c’est 40 % du budget du club qui disparaît avec Jean-Pierre Gontier.

      • Emmanuel Vasseneix quitte le navire

        Saran Loiret Handball

        Le climat n’est décidément pas propice aux partenariats par les clubs de handball de l’agglomération car Emmanuel Vasseneix, PDG de la Laiterie de Saint-Denis-de-l’Hôtel a annoncé lui aussi vouloir prendre du recul pour se recenter sur son entreprise en cette période de conjoncture économique compliquée.

      • Disparition inquiétante de Florence Martin

        LA CHAPELLE-SAINT-MESMIN

        Depuis le 9 février, après avoir quitté son domicile entre 16 h et 17 h, Florence Martin, habitante de La Chapelle-Saint-Mesmin, n’a plus donné signe de vie. Une disparition jugée inquiétante pour les services de police car la Chapelloise est dépressive. Cette femme de 50 ans mesure 1,50 m et porte des lunettes à monture noire. Elle était vêtue d’un manteau et d’un pantalon foncés le jour de sa disparition. Si vous avez des informations, contactez le commissariat d’Orléans au 02 38 24 30 00 ou au 02 38 24 31 35.

      ON Y ÉTAIT

      Les Brèves

      • Les orchidées au Parc Floral

        En cette période de Saint-Valentin, quoi de plus romantique qu’une orchidée ? Il sera possible d’en admirer des centaines venant de la Maison Vacherot & Lecoufle en allant au Parc Floral dans la serre aux papillons, jusqu’au 17 février, de 10 h à 18 h. L’occasion aussi de retrouver des conseils d'experts sur ces superbes plantes cultivées avec amour en Île-de-France ainsi que le matériel nécessaire. Tous les matins, des ateliers seront proposés à 11 h. Bonne nouvelle, l’entrée du parc et de l’exposition est gratuite.

      • Formasat déménage à SAINT-Jean-Le-Blanc

        Le CFA des métiers du sport et de l’animation quitte son siège d’Orléans pour un bâtiment tout neuf de 850 m2, rue du Clos Pasquiés à Saint-Jean-le-Blanc, début mars. Un déménagement qui permettra d’apporter plus d’espace aux 250 étudiants ainsi qu’un accès direct à des infrastructures sportives (dojo, fitness, musculation) et à des salles adaptées. De meilleures conditions qui pourront servir à développer également de nouvelles formations. À noter, le CFA organisera ses portes ouvertes dans ses nouveaux locaux, le 15 mars de 18 h à 21 h et le 16 mars de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 17 h.

      TOPS & FLOPS

      Les Brèves

      • TOPS

        À vos briques !

        Jusqu’au 28 février, la ville de Saint-Pryvé organise un concours Lego. Pour participer, il suffit d’utiliser les petites briques pour réaliser un monument de Saint-Pryvé ou d’Orléans Métropole, l’envoyer en message privé via la page Facebook de la commune. À partir du 28 février, les créations seront publiées sur la page. Le décompte des likes se fera le 8 mars à 9 h. Une expo Lego aura lieu les 9 et 10 mars à la salle des fêtes.

        USO face à Rennes

        Il y a comme un air de déjà-vu. Pas étonnant, après Saint-Pryvé, c’est au tour de l’US Orléans de rencontrer le Stade Rennais (L1), mercredi 27 février en quart de finale de la Coupe de France. Par contre, il faudra aller à Rennes à 18 h 30 au Roazhon Park pour voir jouer les Orléanais.

        Courir par amour

        La Love Race est de retour le 15 février, entre 18 h et 21 h, quai du Châtelet à Orléans. Cette course à pied a la particularité de se faire en duo, attaché par un élastique au poignet. 4 km pour tester son amour avec une quinzaine d’obstacles. Un vrai test avant la vie commune ?

      • FLOPS

        Le corps retrouvé d’Emiliano Sala

        Plus de doute possible, le corps retrouvé dans l’épave de l’avion retrouvée dans la Manche est bien celui de l’ancien footballeur de l’USO, Emiliano Sala, selon la police anglaise. L’enquête se poursuit afin de savoir quelles sont les circonstances du drame.

        Encore un peu de travaux ?

        Les travaux sur la RD2020 continuent. Il s’agit de l’enrobé définitif des 4 voies situées entre le pont Joffre et la trémie Candolle qui doit être réalisé jusqu’au 22 février. De quoi entraîner la fermeture ponctuelle d’une voie dans chaque sens, en alternance et engendrer quelques ralentissements. À noter aussi à partir du 18 février, pendant 4 nuits, la RD2020 sera fermée de 20 h à 6 h et dans les deux sens. Patience !

        Du rififi à la chambre d’agri ?

        Michel Masson, le président sortant de la Chambre d’agriculture du Loiret à la tête d’une liste indépendante conteste les résultats des élections qui le donnent perdant face à Jean-Marie Fortin, horticulteur de Saint-Jean-le-Blanc (FDSEA-JA). L’ancien président compte déposer des recours devant le tribunal administratif.

      Qui veut l’Inexplosible ?

      Les Brèves

      • Qui veut l’Inexplosible ?

        Bateau maudit, bateau des Shadoks selon un ancien maire communiste de la Métropole… l’Inexplosible ne laisse pas insensible. Pour rappel, le bateau a coûté près de 800 000 € à l’Agglomération en 2007 qui l’avait ensuite revendu à l’euro symbolique en 2015 à la Ville d’Orléans. Il est possible de candidater à son exploitation commerciale et proposer un projet jusqu’au 1er mars à 12 h auprès de la Mairie d’Orléans. Le dossier de candidature est à télécharger sur www.orleans-metropole.fr

      ILS ONT DIT

      Les Brèves

      • ILS ONT DIT

        Olivier Carré, maire d'Orléans concernant la demande de France Urbaine adressée au Gouvernement pour l’organisation d’une réunion d’urgence sur les préjudices subis par les commerçants ces dernières semaines :

         Je soutiens la demande adressée par les élus de France Urbaine au Gouvernement, d’organiser une réunion d’urgence sur les préjudices subis par les commerçants des grandes villes et agglomérations.

        Bien que le centre-ville d’Orléans ait été relativement préservé, et c’est à souligner, l'anxiété générée par les événements violents qui se sont déroulés dans de nombreuses villes, impacte considérablement le moral des consommateurs ».

        Stéphanie Rist, députée LREM de la première circonscription concernant le projet de loi abaissant l’âge de la scolarité obligatoire de 6 à 3 ans.

        L’étude du #PJLEcoledelaconfiance débute @AssembleeNat. Mesure phare : l’école obligatoire à 3 ans. Je défendrai plusieurs amendements visant à améliorer le parcours santé dès le plus jeune âge et renforcer les liens entre les acteurs de la petite enfance. #DirectAN

      Le complexe nautique en 2020

      Les Brèves

      • Le complexe nautique en 2020

        ORLÉANS-LA SOURCE

        Il faudra faire encore preuve de patience pour profiter du complexe nautique de La Source car celui-ci doit ouvrir au printemps 2020. Un équipement pensé pour faire cohabiter clubs, scolaires et familles avec des plages horaires plus larges mais surtout un bassin de nage de 25 m avec 6 lignes d’eau et un fond mobile, un bassin polyvalent de 300 m2 avec nage à contre-courant et buses de massage mais aussi une fosse de plongée de 6 m de profondeur. En extérieur, place à un bassin nordique de 50 m, une lagune de jeux pour les enfants et un solarium minéral et végétal. Un projet qui aura la particularité d’être accessible en toute autonomie aux personnes à mobilité réduite grâce à une plateforme hydraulique à ciseaux.

      Un food truck place de l’Europe

      Les Brèves

      • Un food truck place de l’Europe

        Quartier Madeleine

        Afin de donner vie à la place de l’Europe, l’ADAQOO à l’occasion du budget participatif 2018 souhaite implanter un food truck, afin de dynamiser le quartier. La mairie d’Orléans lance donc un appel à candidatures jusqu’au 8 mars pour ce type de restauration ambulante qui devrait être présente sur la place, tous les midis du lundi au vendredi, pendant la période estivale.

        Pour plus d’informations à propos de cet appel à candidatures, rendez-vous sur la page dédiée du site www.orleans-metropole.fr ou sur le site du Bulletin officiel des annonces des marchés publics.

      On brade !

      Les Brèves

      • On brade !

        Centre-ville

        Les soldes s’achèvent le 19 février mais bonne nouvelle pour les retardataires, il y a encore la braderie d’hiver ! Les commerçants du centre-ville d’Orléans organisent leur cinquième braderie d’hiver, les 21, 22 et 23 février. L’occasion de faire de bonnes affaires en termes de shopping sur les étalages installés devant les vitrines (à l’intérieur des magasins en cas de mauvais temps). Pour rappel, la gratuité du stationnement a été élargie à l’ensemble du centre-ville de 18 h à 19 h en semaine et sur les boulevards, du samedi à 12 h au lundi matin.