CLIN D'OEIL

Les Brèves

    Trafic perturbé chez TAO

    Métropole d’Orléans 


    Suite aux incendies qui ont touché deux bus de sa flotte, à La Chapelle Saint-Mesmin, Keolis, l’exploitant du réseau TAO, a décidé de vérifier techniquement une quarantaine de ses véhicules (28 bus suite aux incidents, le reste était de la maintenance prévue). Une opération mise en place depuis lundi dernier qui perturbe le trafic et devrait durer jusqu’à la semaine.

    Même si une enquête est actuellement en cours avec le dépôt d’une plainte contre X après le second incendie, l’exploitant a choisi de mener ses propres expertises. « On ne privilégie aucune piste plus qu’une autre et nous ne voulons pas prendre le risque d’un troisième incendie », explique Fabrice Mayer, le directeur de Keolis Orléans-Val de Loire. Un choix pris au nom du principe de précaution, mais qui a un impact sur la fréquence des bus. Mardi, certaines lignes de bus, comme la ligne 5 ou 18, ne circulaient qu’à 50 %. Les deux lignes de tram ne sont par contre pas concernées, et une rame de plus est prévue sur la ligne A en renfort. « Il y a des véhicules vérifiés tous les jours et le trafic devrait revenir à la normale d’ici la fin de semaine, tempère Fabrice Mayer. Nous avons également réorganisé les horaires de manière à ce que l’impact soit le plus faible possible pour les usagers. »

    Les usagers des bus de l’agglomération ont ainsi intérêt à consulter régulièrement le site de TAO pour leurs déplacements.... 

    Plus d’infos sur www.reseau-tao.fr

    Les Brèves

      LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

      Les Brèves

      • 35 590

        C’est le nombre de demandeurs d’emploi (catégorie A) au troisième trimestre 2018 dans le Loiret. Une augmentation de +3,3 % sur le trimestre et de + 0,8 % sur un an. Voilà qui confirme, en local, les mauvais chiffres du chômage communiqués sur le plan national, et qui commencent à devenir une épine dans les souliers du Gouvernement. Seul chiffre « positif » : en région Centre-Val de Loire, le nombre de demandeurs d’emploi (catégorie A, toujours) a baissé de 0,?7 % sur un an. On se console comme on peut…

      EN DIRECT

      Les Brèves

      • La mairie saisit la Justice

        Dalle Saint-Paul

        La Ville d’Orléans, avec la copropriété des résidences Le Recouvrance et Saint-Paul, ont lancé une action judiciaire afin de demander l’expulsion du campement de fortune implanté sur le parvis de la dalle de l’îlot Saint-Paul depuis plusieurs mois, après l’homicide qui s’y est déroulé notamment. Cette demande d’expulsion devrait être évoquée le 16 novembre. La municipalité, comme les copropriétés, demande également à l’État et au Département « une prise en charge au cas par cas, soit au titre de l’hébergement d’urgence, soit de l’asile, soit de l’aide sociale à l’enfance, l’intensification du travail partenarial afin que des solutions d’hébergement soient trouvées rapidement. »


      • L’Église au tribunal

        Loiret

        Le procès en correctionnelle de l’ex-prêtre de Lorris Pierre de Castelet s’est tenu le 30 octobre à Orléans. L’ancien prêtre de 69 ans devait répondre d’agressions sexuelles sur une dizaine d’enfants de 11 à 13 ans dont il avait la responsabilité, lors d’un camp d’été, en 1993. Le procureur de la République a réclamé une peine de trois ans de prison, dont six mois de sursis, avec une obligation de soins et d’une interdiction d’entrer en contact avec des mineurs. Un an de prison ferme a également été requis contre André Fort, ancien évêque d’Orléans accusé de ne pas avoir dénoncé les faits. Ce dernier était absent pour raison de santé lors du procès. Verdict attendu le 22 novembre. 

      • Liées par l’eau

        Métropole

        Plusieurs communes à l’est de l’agglomération (Chécy, Chanteau, Mardié, Combleux, Bou, Boigny et Marigny-les-Usages) sont concernées par un changement de délégation de service public pour l’eau potable à partir du 1er janvier prochain. Un changement acté lors du dernier conseil métropolitain par les élus en faveur de Véolia. Le contrat liera les sept communes jusqu’en 2023 par le biais d’Orléans Métropole et devrait faire baisser la facture d’eau des habitants. 

      • Un simulateur de vieillesse !

        Orléans

        Dans le cadre du Rendez-vous de l’emploi dédié aux métiers des services à la personne qui se déroulera le 14 novembre (14 h-17 h) à la salle Pellicer de La Source, il sera notamment possible d’utiliser un simulateur de vieillesse, qui permettra d’appréhender les difficultés d’une personne âgée. Une salle de bains permettra ainsi de tester comment y déplacer une personne dépendante et une cuisine de comprendre les dangers qui s’y trouvent pour l’enfant… 

      • Ausy recrute

        Centre-Val de Loire

        La société de conseil et d’ingénierie en hautes technologies Ausy, filiale de Randstad France, a annoncé vouloir recruter 40 collaborateurs d’ici la fin d’année sur Orléans et Tours. Les profils recherchés sont des ingénieurs, des consultants, des managers commerciaux et des postes pour des fonctions supports. Les candidatures des ingénieurs débutants sont « bienvenues », selon l’entreprise. 

      • Tout de Gault… et Millau !

        Ardon

        Aurélien Largeau, le jeune chef (26 ans) du restaurant La Table d’à côté, à Ardon, fait partie du groupe des 32 jeunes talents retenus par le célèbre guide gastronomique Gault et Millau. Le cuisinier est à la tête de ce nouvel établissement orléanais ouvert par Christophe Hay en juin 2018.

      • Un Fleuryssois sur M6

        People

        Jordan Sarrallié, chef d’entreprise et dirigeant du Fleury Loiret Handball, sera l’un des protagonistes de l’émission Capital, sur M6, diffusée dimanche prochain sur le contrôle fiscal. En effet, ce dernier a subi en mars dernier un contrôle fiscal dans l’une de ses sociétés, ce qui lui a valu un redressement de 6 000 €. Une aventure assez peu agréable, qu’il racontera donc en fin de week-end sur les ondes d’une télé nationale.

      • À bicyclette !

        Métropole

        À l’occasion de la révision du Plan Vélo, Orléans Métropole organise des ateliers participatifs afin d’échanger autour des futures pistes cyclables à aménager. Prochains rendez-vous organisés : vendredi 9 novembre de 18 h à 20 h en mairie d’Olivet, samedi 10 novembre de 10 h à 12 h, salle Madeleine à Orléans et de 14 h 30

        à 16 h 30 à la salle Jean-Baptiste Clément de Saint-Jean-de-Braye. Ces ateliers sont ouverts à tous sur inscription par retour de mail à pdu@orleans-metropole.fr. 

      Les Brèves

        On a lu ce que je voulais vous dire…

        Critique 


        Le livre d’entretien que Serge Grouard a sorti fin octobre avec le journaliste Anthony Gautier a fait les choux gras des médias nationaux. Y a notamment été reprise en boucle l’anecdote selon laquelle l’ancien maire d’Orléans aurait écrit le livre que François Fillon a publié pendant la campagne des primaires sur le totalitarisme islamique. Si ce passage est croustillant, il n’occulte pas une partie peut-être plus intéressante pour les Orléanais, à savoir le bilan que fait Serge Grouard de son long mandat à la tête de la ville. Et soyons clairs : sur près de 150 pages, soit la moitié du bouquin, il le juge plutôt digne de louanges. Peu d’autocritique dans la démonstration de l’ancien édile, et le sentiment du devoir accompli. Il se permet même parfois de remettre l’église au milieu du village, notamment sur le dossier de l’alignement des immeubles de la rue des Carmes, dont il s’adjuge in fine la réussite.

        À creuser

        Pour le reste, la manière avec laquelle Serge Grouard s’est intégré au tissu politique et à ses réseaux locaux, lui qui n’était pas Orléanais, n’est pas loin d’être la plus intéressante du livre. On reste en revanche assez dubitatif sur quelques passages vraiment rasoirs, comme celui où il évoque son attrait pour la moto. À l’inverse, on aurait aimé en savoir plus sur le Serge Grouard intime, ses joies, ses blessures, ses colères. Peut-être le témoignage de certains de ses proches aurait ici été utile pour mieux comprendre la personnalité d’un homme qui aura assurément marqué Orléans et séduit les Orléanais. Avec Ce que je voulais vous dire, Serge Grouard ne lève pas entièrement le voile. Ce que j’aurais voulu vous dire, c’est prévu pour quand ? 

        Les Brèves

          TOPS & FLOPS

          Les Brèves

          • TOPS

            Parents gâtés

            La Maison des Parents, portée par l’association Môme, a ouvert ce lundi à deux pas du CHR d’Orléans. Le lieu, qui comprend 12 chambres, une cuisine, une salle de jeux, un espace de détente, un parking de 15 places, pourra héberger les parents d’enfants hospitalisés. Le tout pour un coût de 37 € la nuitée, petit déjeuner compris.

            Moustache, pistache

            En novembre, c’est le grand retour de Movember, une initiative mondiale visant à lutter pour la santé masculine. Orléans s’est engagée dans cette action en proposant des activités sportives (2 €) depuis lundi, et jusqu’à vendredi. L’entrée est notamment gratuite pour les moustachus dans les piscines. Il est possible de faire don de son entrée.

            La Sologne au Panthéon

            À l’occasion des cérémonies de commémoration de la fin de la Grande Guerre, il a été confirmé que l’écrivain solognot Maurice Genevoix entrera au Panthéon, à l’horizon 2020. Ce dernier, auteur notamment du célèbre Raboliot, devrait être accompagné dans le Saint des Saints de la République par d’autres personnalités tombées en 14-18. 

          • FLOPS

            Aux voleurs !

            La gendarmerie du Loiret constate actuellement « une recrudescence traditionnelle » des cambriolages en journée. Les cambrioleurs privilégient le créneau 16h-19h pour visiter les habitations. Pour éviter ce genre de visite, il faut fermer portes et portails ou programmer un déclenchement de la radio dans l’après-midi.

            Chanteau de cartes

            La fronde des élus de la majorité et de l’opposition de Chanteau contraint le maire de la ville, Jannick Vié, à une nouvelle élection. Il est reproché à l’édile l’absence de concertation sur les dossiers, mais aussi d’avoir outrepassé ses fonctions en achetant une débroussailleuse et un véhicule diesel pour un montant supérieur à ce que lui autoriserait sa délégation.

            Le train-train, quoi…

            En raison de travaux de modernisation, notamment au niveau du poste d’aiguillage d’Artenay, plusieurs trains sont décalés ou supprimés entre Orléans et Paris jusqu’au 30 novembre. Pas de chance pour ceux qui souhaitaient circuler les week-ends du 10-11 novembre ou du 17-18 novembre : la circulation sur la ligne Paris-Orléans-Tours sera totalement interrompue. 

          Stationnement

          Les Brèves

          • La gratuité élargie

            Le conseil municipal d’Orléans, réuni lundi dernier, a validé l’élargissement de la gratuité du stationnement en centre-ville : à compter du 1er décembre, celle-ci sera effectifve à partir de 18 h. Par ailleurs, le stationnement sera également rendu gratuit sur les mails, le samedi, à partir de midi. Ceci, explique la mairie, afin de favoriser la rotation du stationnement et de doper l’attractivité commerciale. 

          IL A DIT

          Les Brèves

          • Michel Ricoud, conseiller municipal d’Orléans et conseiller métropolitain (PCF) :

            " La gratuité des transports est une idée qui fait son chemin. Après le collectif CIT’LAB, c’est Jean-Philippe Grand, élu EELV, qui se prononce pour. Je m’en réjouis d’autant plus que depuis des années et des années, seuls les élus PCF-Front de Gauche ont défendu cette proposition. Sous les ricanements et les railleries des élus de droite et PS (David Thiberge, notamment) et également le silence d’autres élus PS et Verts. "