Le clin d'œil

Les Brèves

    Hé bien, jouez maintenant…

    Réalité virtuelle à Orléans 

    Tout nouveau, tout beau ! Une salle de « réalité virtuelle » va ouvrir au public à partir du 10 mars prochain à Orléans. Elle se nomme TransVRsalle (vous voyez le jeu de mots ?) et a trouvé sa place dans le quartier des Montées. « Mais pas du tout à l’endroit » de feu l’Arena 45, qui avait mis la clé sous la porte l’été dernier. TransVRsalle se situe en fait au 9, rue de l’Industrie, derrière le Zénith.

    Zombies, paintball et laser game…

    Sur 250 m2 (dont 200 entièrement consacrés au jeu), les deux associés, Rémi Périé et Eddy Chu – ils se sont rencontrés à la fac d’Orléans – promettent aux participants de « jouer ensemble jusqu’à huit dans la même partie, avec, au programme : du paintball, du Laser Game, des hordes de zombies à réduire en bouillie, des batailles navales, du counter-strike et bien d’autres jeux à venir. » Alors qu’une Virtual Room a ouvert en décembre dernier à Saran, les deux compères tiennent à rappeler leur différence. « La Virtual Room est plus dans l’escape game et l’énigme ; nous, c’est le jeu vidéo. Ce sont deux positionnements complémentaires. » Leur bébé veut brasser « un public assez large, qui va de l’ado au quinqua ». L’amplitude horaire devrait en tout cas le permettre, puisque le lieu sera ouvert toute la semaine (sauf le mardi) de 14 h à 23 h et jusqu’à 1 h le samedi soir.

    Les Brèves

      LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

      Les Brèves

      • 116 m3

        C’est le nombre de déchets en tous genres ramassés sur les bords de la Loire, dans le département du Loiret, lors de l’opération annuelle "J’aime la Loire Propre", samedi dernier. Cette dernière était organisée par la fédération départementale des chasseurs et celle des pêcheurs mais les citoyens sont, toute l’année, invités à prendre part à l’entretien des berges. Dans notre département, seize lieux de rendez-vous avaient été fixés cette année, notamment à Saint-Jean-de-la-Ruelle, Chécy et Jargeau. 470 bénévoles ont participé à l’action. En 2017, ils étaient 550 et avaient ramassé 115 m3 de déchets.

      EN DIRECT

      Les Brèves

      • La MSP en fin d’année

        Saint-Marceau

        La Maison de Santé Pluridisciplinaire de Saint-Marceau ouvrira à la fin de l’année 2018, rue d'Estienne d'Orves, dans l’ancien centre de convalescence de La Cigogne. Une quinzaine de praticiens seraient déjà quasi-partants pour investir les lieux en décembre prochain : trois médecins généralistes, trois sages-femmes, une échographiste, une gynécologue, deux infirmières, trois kinés et deux psychologues. Le maire d’Orléans a également annoncé que la Ville souhaitait implanter une MSP sur le site de l’ancien hôpital Madeleine d’ici à 2019. 

      • Morts au cirque

        Orléans

        Le passage du cirque Medrano à Orléans, la semaine dernière, a été agité. Deux animaux, une tigresse et un zébu, ont ainsi trouvé la mort lors de ces quelques jours passés dans le Loiret, dans des circonstances qui restent encore troubles. Deux dromadaires seraient également tombés malades. Concernant la tigresse qui aurait aussi disparu durant ce laps de temps, la direction du cirque a expliqué, chez nos confrères de France Bleu, que le félin « n’était pas mort à Orléans, mais à Nantes » et qu’il avait été « transporté à Orléans car l’équarisseur s’y trouvait. » Une trentaine de défenseurs de la cause animale ont cependant manifesté, dimanche, devant le cirque Medrano.

      • Les trams en maintenance

        Métropole

        Que ceux qui ont prévu de se déplacer en soirée sur la métropole en utilisant le tram prennent leurs précautions : les deux lignes du réseau sont en maintenance durant ce mois de mars. Les travaux d’entretien sur la ligne B se termineront ce samedi, mais se dérouleront du 12 au 30 mars sur la A. Durant les opérations, le trafic est interrompu à partir de 21h30 et jusqu’à 4h du matin du lundi ou vendredi inclus. La métropole indique que des navettes de substitution seront mises en place. Plus d’infos sur www.reseautao.fr

      • La rage surveillée

        Centre-Val de Loire

        La préfecture regarde de très près l’importation d’animaux domestiques. En 2017, les Directions Départementales en charge de la Protection des Populations ont ainsi recensé 66 carnivores domestiques (chiens et chats) « n’étant pas en règle au regard des exigences sanitaires, (…) en particulier vis-à-vis de la rage. » La préfecture a tenu à rappeler que « plusieurs cas de rage avaient été importés en France ces dernières années alors que la maladie est absente du territoire national ». D’où une surveillance accrue et une campagne de sensibilisation pour que les propriétaires d’animaux achetés ou recueillis à l’étranger satisfassent aux obligations légales. 

      • Une Cité Xavier-Beulin ?

        Polémique

        Ancien président de la FNSEA, le Loirétain Xavier Beulin est mort brutalement il y a un an. Le 19 février dernier – jour anniversaire de sa disparition – il a été proposé, lors d’une réunion à la Chambre d’Agriculture du Loiret, que la Cité de l’Agriculture prenne le nom de l’ancien patron de Sofiprotéol. La Coordination Rurale du Loiret s’est opposée à cette éventualité. « Même si nous respectons tout à fait l’homme et sa mémoire, nous trouvons déplacé et provocateur de baptiser de son nom un bâtiment dédié aux agriculteurs, (…) lui qui a fait bien plus pour l’agro-industrie que pour les agriculteurs », a déclaré ce syndicat agricole qui se dit « apolitique ».

      TOPS & FLOPS

      Les Brèves

      • TOPS

        120 battements et six Césars

        Le film tourné en partie à Orléans dans les locaux de l’ancien hôpital Madeleine a fait une razzia à la cérémonie des Césars : meilleur film, meilleur scénario, meilleur second rôle masculin, meilleur espoir masculin, meilleur montage, meilleur BO… Mais pas meilleur décor : il fallait bien en laisser aux autres…

        Participez !

        La Ville d’Orléans a confirmé reconduire en 2018 le budget participatif qu’elle avait lancé l’an dernier. L’enveloppe sera revue à la hausse : 300 000 € pour financer des projets dont les Orléanais auraient l’idée. Leurs dépôts sont attendus d’ici fin mars-début avril.

        Presque sauvés !

        Il ne faut bien sûr présager de rien, mais l’USO semble bien parti pour se maintenir en Ligue 2. Grâce à une victoire à Valenciennes (0-1) la semaine dernière, les Orléanais ont 12 points d’avance sur le barragiste à dix journées de la fin du championnat. Un bon petit matelas, en somme…

      • FLOPS

        La bête immonde

        Après s’être attaquée à Mathilde Edey Gamassou, la « fachosphère » s’en est prise à Béatrice Odunlami. La Jeanne 2018 et l’adjointe orléanaise ont en effet des origines béninoises, et certains esprits bas du front ont fait un rapprochement aussi étroit que la taille de leur cerveau. L'élue a déposé plainte. Abject.

        Péril « Jaunes »

        Solocal Group, ex-groupe Pages Jaunes, a annoncé un lourd plan social avec 1 000 suppressions d’emplois sur toute la France.

        À La Source, plus de la moitié de l’agence serait sur le grill. Les syndicats ont déjà fait part de leur colère. Reste à espérer qu’au bout du fil, la direction l’entende…

        L’OLB "Blois" la tasse

        C’était le choc au sommet de la Pro B, le « Centrico » entre l’OLB et l’ADA Blois. Mais vendredi dernier, au Palais des Sports, les Orléanais ont pris une leçon d’agressivité de la part des Loir-et-Chériens. Bilan : une rouste 81-98 et une place de leader offerte à… Blois. 

      Les Brèves

        Cap sur le Végé’tri !

        Déchets verts sur la métropole

        Depuis le début de l’année, des « Végé’tri », (aires de dépôts dédiées uniquement aux végétaux), fleurissent dans la métropole orléanaise. À Chécy et à Ingré, à côté des déchetteries classiques, elles sont ouvertes depuis la mi-janvier ; à Saint-Pryvé-Saint-Mesmin, à côté de l’enseigne Super U, le public est accueilli depuis le 12 février. « Elles ont été créées pour répondre aux besoins des usagers des déchetteries : il y avait beaucoup de monde et les espaces n’étaient pas adaptés », explique Thierry Cousin, le maire de Saint-Pryvé. Et pour cause : le dépôt d’importants tas de branches était presque impossible pour certaines personnes, notamment les personnes âgées, car les gestes étaient limités par un garde-corps. Dans les Végé’tri, la dépose se fait à même le sol.

        « Mieux comprendre les usages »

        Le dépôt des déchets verts en déchetterie représente entre « 15 000 et 19 000 tonnes par an » dans la métropole. « Au quotidien, la déchetterie n’était vraiment pas idéale pour ce genre de dépôt, estime le maire de Saint-Pryvé. Les Végé’tri ont une capacité de stockage plus importante. » Pour le moment, le va-et-vient des usagers reste assez rare, mais la saison haute, d’aujourd’hui jusqu’à fin novembre, devrait attirer. D’autant qu’il est désormais impossible de déposer ses produits verts dans les déchetteries des communes possédant un Végé’tri. Les deux prochaines communes à avoir un Végé’tri ? Saint-Cyr-en-Val et Saint-Jean-de-Braye. Pour aller plus loin dans la démarche et « mieux comprendre les usages », Thierry Cousin soumet l’idée de connaître les usagers – savoir d’où ils viennent, combien de kilos ou de tonnes ils déposent. « Pourquoi pas en mettant une barrière automatique tout en gardant le site gratuit ? », propose-t-il. Une question qui ne fait pas l’unanimité, puisque Patrick Pinault, le maire de Saint-Hilaire-Saint-Mesmin, a peur que ce système amène certains – et notamment les artisans qui doivent déclarer ce qu’ils jettent – à « se débarrasser de leurs déchets dans les chemins communaux ».

        Les Brèves

          ILS ONT DIT

          Les Brèves

          • Monseigneur Blaquart, évêque d’Orléans :

            « Je n’ai pas envie de monter cette polémique en épingle. Ceux qui l’ont (Mathilde Edey Gamassou, ndlr), insultée sur Internet n’attendaient d’ailleurs que cela, et il y a un effet amplificateur des réseaux sociaux dans ce genre de controverse. »

          • Yann Moix , chroniqueur dans On n’est pas couché (France 2) :

            « Je trouve ça très bien qu’une Jeanne d’Arc soit noire ou métisse, ça change un peu ; d’ailleurs, les fêtes johanniques à Orléans sont tellement ennuyeuses que ça mettra un peu de couleur, justement… »

          Événement

          Les Brèves

          • Paris-Nice dans le Loiret !

            L’une des plus prestigieuses courses par étape de l’année a traversé le Loiret et la Sologne, ce lundi, lors d’une étape reliant Orsonville à Vierzon, dans le Cher. Patay, Cléry Saint-André, Meung-sur-Loire ou encore Jouy-le-Potier ont ainsi été visités par les coureurs – dont le régional de l’étape, Pierre Rolland – sous un soleil (presque) printanier et la protection des éoliennes !