Du 15 au 21 mars 2017

Les Brèves

  • Six personnages en quête d’auteur

    Les 17 et 18 mars

    Théâtre

    Six personnages en quête d’auteur ou l’histoire d’une famille à la recherche d’un auteur qui pourrait raconter le drame de leur vie et mettre en scène leur récit. Une trame naît alors de l’imagination du metteur en scène, mais le travail s’avère douloureux, à l’image de l’introspection qui oblige à sonder le cœur. La troupe du « Théâtre de l’Eridan » nous propose ici une pièce subtile et audacieuse. Découvrez les autres dates des représentations sur le site www.theatredeleridan.fr.

    Orléans – Maison des Arts et de la Musique – À 20 h 30

    Renseignements et réservations au : 06 70 75 62 12. 

  • Brothers

    18 mars

    Concert

    Quatre jours après son passage au Sunset-Sunside à Paris, le trio Brothers est l’invité des samedis du jazz à Orléans ! En tournée française pour la sortie de l’album Brothers, la paire Portal-Déconfin, jeunes musiciens de Bourges dont la notoriété a depuis longtemps dépassé les frontières régionales, est accompagnée d’un complice new-yorkais, le jeune batteur Kush Abadey. Ils seront sur la scène du Théâtre, le 18 mars prochain, pour un concert exceptionnel !

    Orléans – Théâtre – À 15 h.

  • Le Petit poilu illustré

    18 mars

    Théâtre

    Deux poilus, Paul et Ferdinand, capotes sur le dos et godillots aux pieds, anciennement artistes de cabaret, reviennent de l’au-delà pour raconter la Grande Guerre, la Der des Der, celle de 14-18. À un rythme effréné, au son de l’accordéon et de la trompette, ils rejouent, dans leur chambre d’enfant, le conflit, la mobilisation, la bataille de la Marne, la vie des tranchées et les poux... Rien n’est laissé de côté ! Entre humour, burlesque et poésie, ils nous embarquent dans un voyage historique afin que nous ne les oubliions pas.

    Fleury-les-Aubrais – Centre culturel La Passerelle – Réservations au : 02 38 83 09 51 - À 15 h.

  • Fleury en art

    Du 18 au 26 mars

    Exposition

    La ville de Fleury-les-Aubrais accueille en son sein une exposition d’art réunissant de très nombreux artistes fleuryssois (43 peintres, 6 sculpteurs…) Différentes techniques artistiques seront représentées à travers les œuvres exposées comme la peinture à huile, le pastel ou encore l’aquarelle. Cette année, trois prix seront décernés aux artistes dont le très recherché « Prix du public » et les visiteurs pourront notamment faire la connaissance d’Alain Durand, peintre inspiré et invité d’honneur de l’événement.

    Fleury-les-Aubrais – Centre culturel La Passerelle.

  • Cindy Van Acker

    21 mars

    Danse

    Les concerts de l’ensemble Cairn, associé à la Scène nationale d’Orléans, ne se plient jamais aux modèles standards. À trois reprises cette saison, ces musiciens contemporains partagent leur soirée avec la chorégraphe Cindy Van Acker. Le premier solo, Lanx, donne à saisir les directions d’un corps dansant, entièrement articulées aux lignes de force qui animent la globalité de l’espace. Dans le second, l’improvisateur Thomas Bonvalet et Sylvain Lemêtre, multi-instrumentiste, se rencontrent autour de la notion de texture et de matière sonore.

    Orléans – Théâtre – Salle Vitez

    À 20 h 30.

  • ROADS

    25 mars

    Événement

    Le 25 mars prochain, Orléans se met aux couleurs du Street Art ! Organisé par les étudiants du master Marketing de l’IAE d’Orléans, cet événement va permettre de réunir des artistes venus de tous horizons dans le cadre du projet de réhabilitation du quartier des Carmes. Si le graff et la musique de rue seront naturellement de la partie, ROADS proposera également un contenu innovant : supports digitaux, musique électro, battles de danse afin de proposer aux amateurs et curieux, un véritable voyage culturel !

    Orléans – Place de Gaulle

    Renseignements sur la page Facebook ROADS.

  • 1080, art de la fugue

    Les 22 et 23 mars

    Danse

    Les spectateurs de la Scène nationale ont déjà apprécié le dialogue étincelant entre la chorégraphe Mié Coquempot et la musique contemporaine de Pierre Henry. Dans cette nouvelle pièce, elle relève pour la première fois le défi de se confronter à la musique classique et à un de ses plus grands monuments : BMW 1080, de Bach. Dix danseurs sur le plateau en incarnent la structure sociale. Une analyse musicale très attentive inspire d’entendre, avant tout, une cohésion, une forme possible pour l’harmonie humaine. Mais en embrassant l’espace, un traitement chorégraphique impose de penser aussi un éclatement de la forme. Un enjeu captivant.

    Orléans – Théâtre – Salle Barrault – À 20 h 30.