7 jours

Les Brèves

  • Université : un congé payé pour Y. Touré !

    Orléans

    Une circulaire ministérielle datée du 31 janvier dernier informe que l’ancien président et recteur de l’Université d’Orléans, Youssoufi Touré, aurait droit à un congé d’un an « avec maintien de sa rémunération ». Et ce « sans avoir à présenter un projet de recherche » et en ne formant aucun étudiant. Suite à sa démission au rectorat de Guyane, Youssoufi Touré est en effet revenu dans la région. À l’heure de lourdes restrictions budgétaires, la Fédération syndicale unitaire d’Orléans s’est insurgée contre cette nouvelle : « aujourd’hui, ce sont bien les étudiants, les personnels et tout notre territoire qui payent l’addition des années Touré et LRU (loi relative aux libertés et responsabilités des universités) », a pesté la FSU.

  • Fillon s’est vu en Jeanne

    Orléans

    François Fillon, candidat Les Républicains (LR) à l’élection présidentielle de 2017, était en meeting au Zénith d’Orléans, le 7 mars dernier. Le début de son discours a été fait d’un parallèle entre l’affaire d’emplois fictifs qui le suit depuis janvier et la ville d’Orléans : « Orléans, c’est une ville de combats, de courage, c’est une ville où l’épopée française s’est construite au cours des siècles. (…) À Orléans, le mot ‘soumission’, cela fait des siècles qu’on l’ignore ! Moi non plus, je ne me soumets pas ! Je repense à cette réplique de Jeanne d’Arc face à ses juges : ‘passez outre, je vous prie !’. »

    François Fillon a également remercié le soutien de Serge Grouard, « indomptable et inflexible patriote », pour ensuite rappeler quelques lignes de son programme, telles que les réductions d’effectifs dans la fonction publique, l’abaissement de la majorité pénale à 16 ans, la lutte contre l’intégrisme islamiste ou encore l’uniforme scolaire.

  • Et pour 35 heures de plus…

    Loiret

    Le Conseil départemental du Loiret a voté, le 9 mars dernier, de nouvelles modalités d’organisation du temps de travail au sein des services départementaux. Aujourd’hui, les agents de ces services travaillent 1 572 heures par an, « soit 35 heures de moins que la durée légale ». À partir du 1er avril prochain, ils devront effectuer 35 heures de plus chaque année pour atteindre 1 607 heures annuelles. Cela équivaut à 53 minutes par semaine en plus. Cette décision a été prise afin d’éviter la suppression d’une semaine de congés. Cependant, des conditions particulières vont être mises en place dans les collèges, les châteaux, sur les routes et à la Maison de l’enfance, car les conditions d’astreinte sont spécifiques. Dans le même temps, la durée pour être titularisé a été raccourcie de 5 à 3 ans, notamment pour les agents de la catégorie C, plus précaires et généralement moins qualifiés.

  • Une année de stabilité fiscale

    Loiret

    Lors de cette session du 9 mars, le Conseil départemental du Loiret a également choisi de maintenir le taux de la taxe foncière sur les propriétés bâties. Le produit de cette taxe foncière constitue un impôt direct calculé à partir de la valeur locative cadastrale du bien, à laquelle est appliqué le fameux taux d’imposition. Ce taux s’élève donc à 18,56 % depuis l’année 2016. Pour rappel, entre 2015 et 2016, une hausse de 1,5 point avait été votée. 

  • Jean-Luc Lahaye ouvrira le George 5

    Orléans

    La boîte de nuit Le George 5 va renaître le jeudi 6 avril. Pour l’occasion, Jean-Luc Lahaye, parrain officiel de la soirée, donnera un concert privé avec cocktail dînatoire de 21 h à 22 h, juste avant l’ouverture des portes pour une soirée, elle aussi privée. Pour assister à l’intégralité de l’événement, 400 pass sont en vente au bar Le Shannon, à la discothèque le Night Way, qui accueillera cette renaissance, et au restaurant le Clos de Saint-Cyr, à Saint-Cyr-en-Val.

  • Chanter contre la faim

    Orléans

    La délégation orléanaise d’Action contre la Faim organise un concert de gospel du groupe Art of Voice, en l’église Saint-Pierre-du-Martroi, samedi 18 mars (20 h 30). Tous les bénéfices seront reversés à l’ONG. L’objectif ? Soutenir des missions dans quatre pays menacés de famine : le Nigéria, la Somalie, le Soudan du Sud et le Yémen. Environ 20 millions de personnes en sont menacées. Et déjà plus de 4 millions de personnes du Soudan du Sud en souffrent déjà. L’entrée coûtera 10 € et sera gratuite pour les moins de 14 ans. 

  • Vive le sport santé !

    Orléans

    Le 21 mars prochain entre 14 h et 15 h 30, la section Saint-Marceau Tennis de Table, le comité départemental EPGV et l’association APRES ALD 45 tiendront un atelier commun afin « d’aider les personnes à mieux vivre malgré une pathologie lourde ». Un test sport-santé d’une durée de 10 à 15 min permettra « d’établir un diagnostic par rapport à la souplesse, l’équilibre, le souffle et la force » de chacun, tandis qu’un atelier de découverte de ping santé sera également proposé et qu’une information sur le coaching sera initiée par APRES ALD 45.

    Salle Thierry Harismendy, 8 avenue Alain Savary – Orléans. Gratuit.

  • USO : défaite et incidents à Tours

    Orléans

    L’USO a perdu vendredi dernier le derby du Centre-Val de Loire contre Tours (3-1), laissant ainsi son voisin et concurrent direct revenir à un point. Après ce match qui ne fait pas ses affaires au niveau comptable, le club occupe toujours une place de barragiste – il est 18e au classement de L2– , à deux points du premier non-relégable, l’AJ Auxerre. Mais plus que la défaite, ce sont les incidents ayant eu lieu en direction de la tribune où s’étaient installés plus de 300 supporters orléanais qui ont choqué les observateurs. À l’heure de jeu, alors que les joueurs orléanais venaient de réduire le score, un fumigène a été craqué dans cette tribune. Les CRS ont répliqué par l’utilisation de bombes lacrymogènes alors que, de l’avis des uns et des autres, l’ambiance était festive. « Bon courage moi aussi j’étais au stade alors que j’ai 11 ans, donc l’acrimo (sic), ça pique… », expliquait par exemple un jeune fan sur la page Facebook des Drouguis Orléans. L’USO a fait savoir qu’il recevrait les supporters présents au stade de la Vallée du Cher et présenterait ce dossier à la Ligue de Football Professionnel avant la réunion de la commission de discipline prévue cette semaine.

  • Le printemps sera solidaire

    Orléans

    Le Secours populaire intervient partout dans le monde pour prendre en compte de nombreux besoins : urgences, sécurité alimentaire, droits, logement, énergie, eau, santé, culture, éducation, emploi… Pour sensibiliser sur la thématique de la solidarité mondiale, l’antenne loirétaine du Secours populaire organise une journée pour informer, samedi 25 mars, de 10 h à 17 h, sur le quai du Châtelet. Parmi les animations prévues, une chorale, des démonstrations de Capoeira, un concert ainsi qu’une vente de gâteaux du monde. 

  • La forêt en données

    Loiret

    D’ici fin mars, un avion équipé de télédétection (laser haute fréquence) va survoler le massif des Bordes, en forêt domaniale d’Orléans, près de Châteauneuf-sur-Loire. Cela va permettre à l’Office national des forêts (ONF) de récolter des informations sur les peuplements forestiers et sur le micro relief du sol. À terme, ces données vont affiner la gestion de l’aménagement forestier pour les vingt prochaines années. C’est une première en région Centre-Val de Loire pour l’ONF.