Les Brèves

    Le e-sport s’invite au Palais !

    Orléans Game Show

    Cinq compétitions officielles de jeux vidéo, 350 joueurs, 45 bénévoles, 10 000 € de dotation et près de 100 000 € de budget… À l’image de l’essor du e-sport en France, l’association Oregami monte en puissance et affiche de belles ambitions pour la seconde édition de l’Orléans Game Show, qui se déroulera ce week-end au Palais des Sports.

    Mathias Perez

    C’est un fait : le e-sport est véritablement en plein essor. Selon un rapport sénatorial publié en mars 2016, plus de 34 millions de Français ont une « pratique vidéo-ludique » et 4,5 millions d’entre eux sont spectateurs de compétitions de jeux vidéo ! Le marché mondial du e-sport affiche même un taux de croissance annuel de 30 % ! À l’image de cette effervescence, l’association Oregami compte bien monter en puissance pour son Orléans Game Show. Fort du succès de la première édition, qui a réuni 200 joueurs et 900 spectateurs au gymnase Bernard-Pellé en 2016, les organisateurs affichent désormais de nouvelles ambitions en changeant notamment de lieu, et pas n’importe lequel : c’est en effet le Palais des Sports qui accueillera cette seconde édition, les 18 et 19 février, devenant ainsi le Palais du e-sport le temps d’un week-end.

    « Faire d’Orléans une place forte européenne du e-sport »
    Jean-Charles Grivau, co-fondateur du Orléans Game Show

    « Amener le sport électronique au Palais des Sports, c’est évidemment tout un symbole, souligne Jean-Charles Grivau, co-fondateur de l’événement. Nous voulions montrer que le e-sport est bel et bien une activité sportive, en raison de l’habileté et des capacités physiques et mentales qu’il demande à ses participants. » Depuis le 7 octobre 2016, la pratique compétitive de jeux vidéo est d’ailleurs officiellement reconnue par la Loi sur la République numérique. Plusieurs mesures posent ainsi un cadre juridique et légal au e-sport en France.

    Entre 5 et 10 000 visiteurs attendus

    Pour cet Orléans Game Show #2, 350 joueurs s’affronteront sur cinq jeux. « On a pris en compte nos affinités personnelles et les jeux qui fonctionnent le mieux en ce moment », raconte Jean-Charles Grivau. Au programme : Street Fighter V, FIFA 17, Hearthstone, Counter-Strike : Global Offensive et, bien sûr, League of Legends ! Ce dernier est en effet devenu l’un des jeux les plus joués dans le monde et l’événement e-sport le plus regardé de l’histoire. La finale de son championnat du monde, en 2016, a totalisé 43 millions de spectateurs en ligne… Un record ! Sans atteindre ces sommets, les organisateurs de l’OGS attendent tout de même entre 5 000 et 10 000 visiteurs au Palais des Sports. « On ne veut surtout pas rester cloisonné entre gamers, explique Jean-Charles. Le but est de faire un événement convivial et familial, aussi bien pour les connaisseurs que pour les néophytes. » L’entrée sera d’ailleurs gratuite, et l’OGS proposera de nombreuses animations, en plus des compétitions. Concours de cosplay, chorégraphies de sabre laser, casques de réalité virtuelle, overclocking, séances de dédicaces avec les joueurs de League of Legends de la team Eclypsia, et même un stand retro-gaming ! « Et toujours dans l’optique de rapprocher le sport du e-sport, nous organiserons aussi des show matchs avec des joueurs de l’OLB sur NBA 2K17 ! », annonce Jean-Charles Grivau. En plein dans les préparatifs de cette seconde édition, ce jeune trentenaire jette tout de même un œil vers l’avenir et ne cache pas ses ambitions. « Notre objectif est de faire d’Orléans une vraie place forte nationale voire européenne du e-sport et de faire de l’Orléans Game Show un véritable salon du numérique. Nous avons tout ce qu’il faut pour le faire et, à l’heure actuelle, nous sommes dans une dynamique qui nous permet de rêver », conclut Jean-Charles Grivau, qui a d’ores et déjà propulsé cette compétition dans le cercle des dix plus importants événements e-sport dans l’Hexagone. Un joli tour de force pour cette association orléanaise qui n’a même pas deux ans d’existence…

    Plus d'infos

    Les 18 et 19 février 2017, au Palais des Sports d’Orléans. Entrée gratuite. Renseignements : www.oregami.fr et www.facebook.com/associationoregami.

    Les Brèves