Les Brèves

    Orléans va de l’Avent

    MarchÉ de Noël d’Orléans

    Le traditionnel marché de Noël d’Orléans ouvre ses portes ce vendredi et durera un mois, jusqu’au 29 décembre. Des facilités seront mises en place par la Ville pour pouvoir profiter pleinement de cette période magique.

    b.v

    Et si on oubliait tout ? Les batailles politiques, les coups de Trafalgar et les petits meurtres entre amis ? On ignore si les élus orléanais vont respecter la trêve de Noël mais, en tout cas, un certain nombre d'entre eux se retrouveront vendredi, sur la place de Loire, pour l’inauguration du marché de Noël d’Orléans et sa mise en lumière (17 h 30). Un moment qui fait toujours frissonner, quand bien même l’on aurait depuis longtemps dépassé l’âge de ne plus (trop) croire au Père Noël. Car dans la cité johannique, décidément gâtée, celui qui fait rêver les tout petits revient ce mois-ci dans sa maison, de nouveau installée place du Martroi. L’homme à barbe y sera présent physiquement les mercredis, samedis, dimanches, et pendant les vacances scolaires de 14 h à 19 h. Pas pressé d’accomplir sa besogne, on l’y verra même le 24 décembre, de 15 h à 17 h.

    La maison du Père Noël sera entourée de 41 chalets alimentaires et artisanaux disséminés entre la rue Royale et la place du Martroi, où un chalet caritatif sera aussi posté. Dans cette zone du centre-ville, carrousel (3 € le ticket), grande roue (6 € / 5€ - 10 ans) et patinoire ( 4€, port de gants obligatoires) égayeront les journées des petits et des grands. Une jolie cour de récréation à ciel ouvert, animée, ludique et joyeuse.

    Le Père Noël en Harley !

    La place de la République ne sera pas en reste, avec 15 chalets de créateurs et d’artisans et un chalet réservé aux produits locaux. La majorité d’entre eux resteront en place jusqu’au 24 décembre, tandis que quatre chalets alimentaires tiendront eux la baraque jusqu’au 5 janvier, de même que le manège Sapin Merveilleux (4 €) et l’espace animation (spectacles, ateliers créatifs et concerts gratuits). Pour rendre hommage à Jean-Claude Dusse, on pourra certainement s’y enfiler aussi un bon « verre de vin chaud » pour se ragaillardir le corps et l’esprit. Plus au sud, place de Loire, le « jardin aux mille et une lumières » fera briller les mirettes grâce à son « décor illuminé et enchanté ». Pas question pour lui de lever le camp une fois le petit Jésus sorti du nid, puisque ce jardin a l’intention de remballer ses attributs et son carrousel (3 €) le 5 janvier seulement. Place du Châtelet, dernier centre névralgique du marché, un décor sera installé pour permettre « aux familles de pouvoir réaliser des photos souvenirs inoubliables de Noël ». Prière, donc, de ne pas se fâcher au moment de dire coucou au petit oiseau. En dehors de ces animations pérennes, signalons que le quartier de Saint-Marceau invitera lui aussi le Père Noël le 6 décembre, à partir de 17 h. Ayant peut-être viré punk depuis le 25 décembre dernier, il arrivera ce jour-là en Harley Davidson au Jardin des Plantes.

    Sinon, des animations annexes – atelier création et décorations de fêtes, chansons de Noël, atelier scrapbooking, bal, spectacles de clowns – seront chargées de compléter une affiche qui, elle, ne fera pas grève en décembre.

    Les Brèves

    • Circuler et moins payer

      La Ville d’Orléans annonce qu’1h30 de stationnement sera offerte dans les parkings d’Orléans Gestion ces vendredis 29 et 30 novembre (Black Friday), ainsi que les week-ends des 14-15 et 21-22 décembre. Le stationnement sera aussi gratuit sur les boulevards le 30 novembre, le 14 décembre et le 21 décembre au matin. Les usagers bénéficieront eux de la gratuité sur le réseau TAO les dimanches 15 et 22 décembre. La fréquence sera enfin plus élevée sur les trams le samedi 7 décembre, ainsi que les week-ends des 14-15 et 21-22 décembre.