Les Brèves

  • Sept logements en accession

    En janvier prochain, la commission d’attribution devrait statuer sur l’attribution des 20 logements sociaux au sein du projet. « Le bailleur social a la main, mais nous travaillons en relation étroite avec lui car il y a tout un volet d’explications sur le fonctionnement », explique Lucien Jahier. Sinon, il reste encore sept logements en accession « dans toutes les tailles » pour ceux qui voudraient rejoindre encore l'aventure. « Nous sommes autour de 3 000 € du mètre carré, ce qui est un peu en dessous des prix habituels à Saint-Jean-de-Braye. » Enfin, le logement d'insertion, composé de chambres individuelles, situé au rez-de-chaussée et dédié à l'Association des traumatisés crâniens du Loiret, est également en train d'être progressivement attribué.

Hameau partagé : c’est pour mai !

Habitat participatif à Saint-Jean-de-Braye

Le Hameau partagé, un projet d’habitat participatif associant des citoyens et le bailleur social France Loire, est en passe de tenir son calendrier. En effet, la livraison est attendue en mai 2020, mais il reste encore des logements en accession…

g.m 

L’aventure du Hameau partagé de Saint-Jean-de-Braye, situé en face de l'école Anne-Frank, a commencé il y a six ans. Pour ce qui concerne le bâtiment, elle est bien partie pour se terminer au printemps prochain. « Le gros œuvre du deuxième bâtiment est en train d’être finalisé, informe Lucien Jahier, l’un des membres du collectif qui habitera les lieux. L’ossature bois de la maison commune doit arriver en novembre. La toiture sera végétalisée : ce sera donc une maison passive intéressante à observer. Notez que nous avons pu la réaliser grâce au financement de la Région. »

Les premières plantations devraient être lancées également en décembre, côté école, avec des arbres fruitiers et des plantes mellifères notamment. Côté énergie, une chaudière à granulés sera finalement installée, avec une chaudière à gaz en secours. « Il y aura des boucles individuelles, ce qui permettra à chacun de surveiller sa consommation et d'échanger avec ses voisins afin de comparer ses habitudes. »

Construire un nouveau vivre-ensemble

Si la livraison du Hameau partagé est prévue au deuxième trimestre 2020, la vie du collectif de ce projet d'habitat participatif ne fait, elle, que commencer. L’esprit du programme est ce qui le distingue d’un autre ensemble : en effet, il ne s’agit pas d’une copropriété classique, car les habitants participeront à son entretien et les locataires feront partie aussi du conseil des résidents. Les résidents, pour rappel, pourront bénéficier d'espaces commun comme le jardin (en plus de leur jardinet devant les maisons), d’une maison commune, d’une chambre d'amis, d’une buanderie et d’un atelier de bricolage. « Nous avons prévu une intégration individuelle, mais aussi une formation avec un animateur, poursuit Lucien Jahier. Nous serons suivis pendant deux ans par la sociologue Anne Labit, de l'université de Châteauroux, et travaillerons conjointement avec la maison d'Habitat et Humanisme, qui est déjà en réflexion sur le vivre-ensemble. »

 « ils seront suivis pendant deux ans par une sociologue »

Même si le collectif n'a pas encore emménagé, il pense déjà à organiser de futures portes ouvertes, « une fois que tout le monde sera bien installé ». À noter, pour conclure, que la copropriété participative et citoyenne sera mise en place officiellement en avril 2020, avec pour syndic Durand-Montouché.

Les Brèves