Les Brèves

    Vieillir ou conduire, ne pas choisir…

    Les seniors au volant à Orléans

    Actualisation de ses connaissances en matière de code de la route, nouvelles infrastructures… Il existe dans la région des actions en faveur des seniors qui conduisent et souhaitent se remettre à niveau. G.M 


    Même s’ils ne sont pas la principale cible en matière de prévention routière dans le département, les seniors, avec l’allongement de l’espérance de vie, conduisent tous de plus en plus longtemps. Dans le Loiret, l’usage de la voiture est encore très important chez eux. « Il faut dire que pour certains, notamment en zone rurale, il n’y a pas beaucoup le choix de faire autrement, soupire Florian Marcon, directeur de l’association de Prévention routière de la région Centre-Val de Loire. Nous regardons l’accidentologie de très près dans chaque département. Par exemple, l’Eure-et-Loir a, depuis cinq ans, des chiffres importants au niveau des seniors. Nous souhaitons cependant relever les statistiques qui montrent que, souvent, ce ne sont pas les seniors qui causent l’accident, mais qu’ils en sont plutôt les victimes. Et même des victimes plutôt piétonnes, du fait d’une mobilité qui n’est plus la même à partir d’un certain âge. »

    La sécurité de tous

    Dans le cadre de la Semaine bleue (voir p.13), plusieurs conférences sont proposées en matière d’actualisation du Code de la route (lire ci-contre). Mais il existe également des stages en auto-école. L’association de Prévention routière de la région Centre-Val de Loire organise ainsi des opérations sur tout le territoire jusqu’à la fin de l’année autour de cette thématique. « Les seniors qui conduisent doivent savoir qu’il y a eu des évolutions au niveau de la signalétique, comme les panneaux pour les vélos, les cédez-le-passage cyclistes aux feux et au niveau des infrastructures avec les giratoires », détaille Florian Marcon. Ces opérations de prévention feraient d’ailleurs souvent le plein, avec un public mixte très réceptif. « Les seniors qui viennent ont envie aussi de sécuriser leurs trajets avec leurs petits-enfants à bord. » De quoi donner lieu à des ateliers dédiés aussi à l’installation et au réglage du siège auto, dans des départements comme l’Indre ou le Loir-et-Cher.

    Des stages en auto-école

    Outre ces réunions d’information et de sensibilisation, certaines auto-écoles ont également lancé des stages pour ceux qui ont leur permis depuis plus de 20 ans. C’est le cas de Saran Conduite, qui organise par exemple un stage le 10 octobre, à 14 h, à son agence. « Il s’agit de trois heures en salle avec un formateur dédié au Code, explique Brenda Da Silva, la responsable de l’agence. C’est une réactualisation des connaissances avec une série de Code et des corrections, puis nous abordons les nouvelles réglementations : par exemple, comment prendre les giratoires. Ces trois heures suffisent à répondre aux questions, mais on a souvent des demandes de leçons de perfectionnement qui viennent par la suite. » Depuis un an et demi, Saran Conduite organise des stages limités à une vingtaine de personnes. Ils coûtent 25 € et permettent, à son issue, d’obtenir une attestation. De quoi montrer patte blanche auprès de l’assureur… 

    Les Brèves

    • Des conférences dans le Loiret

      Dans le cadre de la Semaine bleue dans le Loiret, une conférence sur l’actualisation du Code de la route est proposée le 14 octobre à 14 h 30, salle de l’Amitié, à Bellegarde ; jeudi 17 octobre à 15 h, salle polyvalente de Jargeau et le lundi 21 octobre, à 15 h, au centre culturel du Martroi à Lorris. Une conférence Agiroute « Conduite Seniors, restez mobile » est également organisée, le 10 octobre à 9 h 30, salle Simone Veil, à Saint-Pryvé (inscription au CCAS).