Les Brèves

    La retraite, ça s’anticipe !

    Retraite et démarches administratives dans le Loiret

    La retraite, ce n’est pas automatique : il faut la demander… Afin de s’éviter un petit coup de stress, mieux vaut anticiper certaines démarches administratives pour commencer la deuxième période de sa vie avec sérénité. G.M


    Pour ceux qui l’ignoraient, nous sommes au XXIe siècle… Exit, donc, l’époque où l’on devait se transformer en paléographe pour remettre la main sur l’ensemble des bulletins de sa carrière. « Dès qu’on anticipe un peu, la retraite, c’est une formalité », estime d’ailleurs Aude Chaubert, responsable de département carrière, retraite et relation client à la Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail Centre-Val de Loire (Carsat), qui est l’interlocuteur des salariés du régime général de la Sécurité sociale dans le domaine de l’assurance vieillesse.

    Ouvrir son compte en ligne

    Que l’on soit à l’approche de la retraite ou bien en amont, la première chose à faire est d’ouvrir son compte carrière en ligne. « Dès le premier trimestre cotisé, on va pouvoir, avec son numéro de sécurité sociale, accéder automatiquement à son relevé », explique Aude Chaubert. Parfois, c’est l’occasion de découvrir de bonnes surprises : on peut par exemple s’apercevoir que nos petits boulots d’été nous permettent de mettre quelques trimestres de plus de côté. Et à partir de 35 ans, un relevé doit normalement vous être envoyé à votre domicile tous les cinq ans… Plus tard, à partir de 55 ans, un relevé global comprenant « un calcul estimatif avec différentes projections de vos droits est adressé, assure-t-on à la Carsat. Il est aussi possible de demander un entretien d’information avec un conseiller. » Cela peut alors être l’occasion de faire régulariser son relevé de situation si tout n’est pas à jour, et de renseigner certaines données, comme la présence d’enfants ou l’octroi d’un congé parental passé, lesquels peuvent donner lieu à des majorations de trimestres.

    Une demande à faire bien en amont

    En tout cas, dans les deux ans avant votre départ à la retraite, si vous n’avez pas eu le temps de vous en occuper, il est grand temps de faire un point. Mais surtout, quel que soit l’âge où vous pouvez y prétendre, il ne faut pas oublier que la retraite ne prend pas automatiquement la suite de votre salaire et qu’il faut la demander « six mois avant, insiste Aude Chaubert. Une seule demande peut être déposée en ligne, même si l’on a été sous plusieurs régimes pendant sa carrière. »

    Il ne faut pas non plus hésiter à renseigner les informations, comme son numéro de téléphone, afin de bénéficier d’un suivi de son dossier par SMS et d’être ainsi rassuré plus facilement. À noter : plus la personne se rapproche de la retraite, plus les services de son espace personnel augmentent : possibilité de prendre rendez-vous pour une pension de réversion, attestation fiscale pour les impôts, etc... Comme quoi, la retraite, ce n’est pas (toujours) si difficile quand on s’y prépare… 

    Les Brèves

    • En pratique

      39 60 : c’est un numéro unique pour toutes les questions concernant la retraite, votre dossier… Un site Internet très pratique aussi : lassuranceretraite.fr

      C’est le site de droits et démarches de la retraite des salariés, travailleurs indépendants, contractuels de la fonction publique et artistes-auteurs.