Les Brèves

    À Tours, une Maison de l’Europe

    L’Europe et la région Centre-Val de Loire

    La métropole tourangelle abrite une Maison de l’Europe, unique au sein de la région Centre-Val de Loire. Rencontre avec sa présidente, Christine Bousquet. c.s


    La Maison de l’Europe, qu’est-ce que c’est ?

    C’est une association ayant pour but d’essayer de faire vivre la citoyenneté européenne, de lui donner de la chair, d’expliquer ce que ça veut dire. Avec des jeunes et des moins jeunes, on tente d’apporter une réflexion sur la mobilité, le volontariat et encore les institutions européennes.

    Que pensez-vous de la campagne française ?

    Les têtes de liste ne savent pas ce qu’elles veulent. Il faudrait un vrai projet, un leader, et ce n’est pas le cas. Le fait qu’il y ait 34 listes en France montre bien que certains se présentent pour faire parler d’eux, dans une quête individuelle. Le problème reste que les petits partis ou groupes vont faire à peine 1 % des voix au détriment des autres, qui auront moins de poids au Parlement européen. Il faut un vote utile, pas franco-français, pas pour une personne.

    Comment convaincre les électeurs de se rendre aux urnes, dimanche ?

    En leur rappelant l’histoire européenne. L’Europe est née bien avant les traités de Rome de 1957, puisque son idée date de l’Antiquité ! L’Europe a du sens. Depuis 60 ans, le drapeau européen n’a jamais fait couler le sang. Quand on s’en rend compte, on a envie d’Europe. Mais aujourd’hui, on manque de projet motivant pour faire avancer le continent.

    Qu’est-ce qui pourrait être moteur ?

    Les enjeux économiques sont présents mais ne mobilisent pas. La défense européenne, par contre, est l’un des thèmes phares qu’il faudrait mettre en avant. L’autre thématique concerne l’écologie. Certes, l’Europe est le continent le plus propre du monde, mais les citoyens n’ont pas envie d’agir pour la planète. Pourquoi ? Parce que l’écologie politique est punitive.

    Quel est le dernier grand succès de l’Europe ?

    Pour la première fois, les 27 pays membres sont restés comme un seul homme derrière Michel Barnier face au Brexit. Pourtant, ils ont tous des intérêts différents. En réalité, ils sont d’accord sur deux points : l’unité dans la négociation du Brexit et le maintien de la paix. 

    Les Brèves

    • Orléans, exclue des infos européennes ?

      À Tours, la Maison de l’Europe fait également office de Centre d’information Europe Direct (CIED). En lien avec la commission européenne, il diffuse gratuitement des informations sur l’Europe et conseille les citoyens sur l’Union européenne. En Centre-Val de Loire, un autre centre existe à Bourges. Jusqu’à il y a quelques années, un troisième était installé à Orléans, au Centre régional d’information jeunesse (CRIJ), mais celui-ci a perdu son habilitation. « C’est un problème car on ne peut pas être partout…, souligne Christine Bousquet. On aimerait bien créer une antenne de la Maison de l’Europe à Orléans, mais on n’en a pas les moyens financiers. »