TOPS & FLOPS

Les Brèves

  • TOPS

    Coups de cent

    Le Loiret, ça conserve ! En tout cas, c’est le cas de plusieurs entreprises du coin : la semaine dernière, les Cafés Jeanne d’Arc ont ainsi fêté leurs 120 ans à la collégiale Saint-Pierre-le-Puellier. Plus jeune mais toute aussi fringante, l’entreprise de construction métallique Baudin Châteauneuf fête elle, cette année, ses 100 ans. Happy birthday !

    Dans le mille

    Belle mobilisation, samedi, dans les rues d’Orléans lors de la grande marche pour les droits des LGBT organisée par le GAGL 45. Environ un millier de personnes ont défilé dans les rues de la cité johannique dans une ambiance festive et chamarrée. Ça changeait de certains samedis après-midi récents, lors desquels une seule couleur était de sortie…

    Jefferson président !

    Alors que son club se bat actuellement pour remonter en Jeep Elite, le meneur de jeu américain d’Orléans Loiret Basket, Brandon Jefferson, a été élu meilleur joueur de Pro B. En 33 matchs sous les couleurs de l’OLB, le joueur présente une jolie feuille de stats, avec notamment 16,7 points par match de moyenne. Chapeau l’artiste !

  • FLOPS

    Jaunes de honte

    Cinq Gilets jaunes ont été condamnés cette semaine à quelques centaines d’euros d’amendes, un mois de sursis simple et des heures de travail d’intérêt général pour avoir commis des dégradations devant la bibliothèque municipale et la trésorerie de Sully-sur-Loire. Un seul des prévenus a tenu à exprimer des regrets. C’est déjà ça…

    Un train de retard

    On ne va pas dire que c’est habituel, mais là : vendredi dernier, les voyageurs d’un Paris-Orléans sont arrivés aux Aubrais sur les coups de 22 h 30, soit… quatre heures de retard, suite à un incident technique survenu peu avant Étampes. Retrimballés jusqu’à Brétigny-sur-Orge, les voyageurs ont finalement réembarqué en… RER jusqu’à Orléans. Classe !

    Moix, je

    Yann Moix, l’ancien chroniqueur d’On n’est pas couché, a déjà trouvé le nom de son futur roman : celui-ci s’appellera… Orléans. Quand on sait le peu d’amour que l’écrivain porte à cette ville dans laquelle il a vécu durant son adolescence, on doute que cet ouvrage soit une ode à la cité johannique… Parution prévue en août prochain.