Les Brèves

    Plus de 28 M€ pour le MOBE et CO’MET

    Le Loiret met la main au pot pour la métropole


    Il a le sourire, Olivier Carré (voir photo), et pour cause : il vient de signer la convention par laquelle le Conseil départemental s’engage à verser 2,4 M€ pour la rénovation du MOBE, le muséum d’histoire naturelle revu et corrigé. Celui-ci coûtera, en tout, la modique somme de 8,5 M€. La réouverture du lieu est prévue pour le printemps 2020, et aura notamment pour but de sensibiliser les scolaires et les jeunes publics à la préservation de la biodiversité locale. Rue Marcel-Proust, l’avancée des travaux est déjà bien visible extérieurement. Dedans, Olivier Carré a laissé filtrer l’information que le budget de la nouvelle scénographie, « très attendue », allait « coûter un peu plus cher que ce qui était prévu initialement. »

    Marc Gaudet, le président du Conseil départemental du Loiret, a pour sa part confirmé que le financement du MOBE par sa collectivité était un « investissement lourd », mais visiblement nécessaire. De même que le sera l’aide à hauteur de 26 M€ que va apporter le Département à Orléans Métropole pour la construction de CO’MET, dont le coût est, lui, estimé à une centaine de millions d’euros. « Les rapports entre la Métropole et le Département sont excellents », s’est d’ailleurs félicité Marc Gaudet. Frédéric Néraud, président de Tourisme Loiret et vice-président du Conseil départemental, a lui aussi défendu cet apport à CO’MET en affirmant qu’avec cet outil, le Loiret pourrait « enfin accueillir des congrès et développer le tourisme d’affaire qui est, il faut bien le dire, à un niveau très très bas… » 

    Les Brèves