Les Brèves

    Let’s swing !

    Saint-Hilaire Saint-Mesmin

    Depuis 11 ans, l’association Festhilaire donne du muscle à la vie culturelle de Saint-Hilaire Saint-Mesmin. Le 27 avril à 20 h 30, elle accueillera un groupe de jazz manouche, Racine de Swing, dans la salle des fêtes de la commune. ambre blanes


    Ils sont sept musiciens : quatre guitaristes, un bassiste, un violoniste et un clarinettiste et leur répertoire est tout aussi vaste. Fortement inspirés par Django Reinhardt, le fondateur d’un style de jazz à part entière, le jazz manouche, Racine de Swing revisite les classiques des Balkans comme les reprises jazz de musiques de films.

    Ce septet versaillais se produit essentiellement en région parisienne, mais du fait qu’un des membres habite Saran, ils portent leurs cuivres jusque dans la région Centre-Val de Loire. C’est d’ailleurs lors d’un festival en plein air à Salbris que Festhilaire les a repérés. Éric Nazaroff, autrefois président de l’association, raconte : « nous fonctionnons au coup de cœur. L’un des membres de l’association doit avoir déjà vu un spectacle afin de jauger sa qualité et sa pertinence pour l’inclure dans la programmation de la commune. Racine de Swing nous a tapés dans l’œil. Ils donnent la pêche ! Il nous les fallait ! ».

    Et pour cause : si Racine de Swing est un groupe amateur, il accueille en son sein des musiciens professionnels et fait une large place à de folles improvisations, au gré des envies, au gré du public. Leur devise ? « Faire plaisir en se faisant plaisir ».

    La salle des fêtes de Saint-Hilaire accueillera jusqu’à 160 personnes de 7 à 77 ans sur réservation obligatoire, pour deux sets d’une heure entrecoupés d’un entracte où les artistes seront à rencontrer à l’espace buvette. Le swing sera bienvenu sur la piste de danse, et il sera difficile de prendre racine sur sa chaise… 

    Plusd'infos : Entrée : 10€

    Réservation : 06 87 57 71 22 ou sur festhilaire@gmail.com

    Les Brèves

    • FesThilaire, c’est festif !

      Festhilaire, véritable « cœur battant » de la vie culturelle de la commune de 3 000 habitants et à l’origine de cinq manifestations culturelles annuelles (théâtre, conte, musique classique, spectacle de variété), privilégie dans sa programmation hétéroclite la création locale sur deux sites de représentation : la salle des fêtes et l’église. Quasiment tous les théâtreux du coin ont foulé leurs planches, comme d’autres têtes d’affiche jazz, notamment les Dub Dub, duo fraternel piano et saxophone, qui se produira aux Samedis du Jazz du Théâtre d’Orléans le 11 mai. À suivre : Festhilaire rallumera le son pour la fête de la musique, le 21 juin !