Les Brèves

    Un internat vers l’emploi

    Pour les jeunes de 18 à 25 ans

    L’EPIDE de Bourges-Osmoy est un établissement pour l’insertion dans l’emploi. Son but : accueillir des jeunes de la région de 18 à 25 ans, sortis du système scolaire sans diplôme ni qualification. L’accompagnement est global, allant de la remise à niveau scolaire jusqu’à l’éducation à la citoyenneté, dans un cadre d’inspiration… militaire.

    g.m

    Placé sous la tutelle des ministères chargés du Travail et de la Cohésion des Territoires, l’EPIDE a pour but d’aider l’insertion des jeunes de 18 à 25 ans les plus éloignés de l’emploi, avec une méthode globale passant par un internat et autour d’un projet pédagogique reposant sur une équipe pluridisciplinaire. En région Centre-Val de Loire, c’est un centre de 17 hectares basé à Osmoy, près de Bourges, qui accueille 200 à 250 jeunes chaque année. Ici, l’ambiance est d’inspiration militaire, avec levée des couleurs, vouvoiement et uniforme de rigueur. Les jeunes sont appelés volontaires. Le but n’est pas d’imiter l’armée, mais de créer un cadre structurant. « Il y a une remise à niveau pour l’enseignement général, mais aussi en culture générale. 72 % des jeunes accueillis ont un niveau inférieur à la 3e. Les jeunes suivent aussi un parcours d’éducation à la citoyenneté en lien avec des associations. Ils participent par exemple à des maraudes », explique Véronique Millet, la directrice.

    L’établissement place aussi le sport au centre de sa démarche, car « cela permet de reconquérir l’estime de soi dont manquent souvent ces jeunes. » Au programme aussi, une reprise en main de l’hygiène de vie, de la santé – avec la présence d’une infirmière – mais également un accompagnement social « au niveau du suivi budgétaire et dans les cas d’endettement. L’idée est de lever tous les freins à l’emploi. Le fait d’être en internat aide également à prendre du recul. »

    Passer son permis

    Le permis de conduire étant aussi souvent un obstacle, les « volontaires » peuvent le préparer au centre, qui dispose notamment de simulateurs. Un formateur en informatique est également présent. Les jeunes peuvent rester jusqu’à 24 mois au centre EPIDE de la région Centre-Val de Loire. « On accueille les jeunes tout au long de l’année. L’âge moyen est de 18 ans et demi et le parcours moyen est de 7 mois et demi. » Le suivi de chaque volontaire est personnalisé selon ses besoins. « Nous avons plus de 60 % de sorties positives vers l’emploi ou la formation à l’issue du parcours. »

    Dernière particularité du dispositif : les jeunes touchent une allocation de 210 € par mois, et 90 € sont « mis de côté afin de constituer un pécule à leur sortie. » Pour intégrer le centre, si l’on rentre dans les critères du dispositif, il faut remplir une demande via le site Internet ou participer à une rencontre organisée dans une des missions locales de la région. « 40 % nous connaissent par le bouche-à-oreille et 30 % par les missions locales. » ?

    Plusd'infos : facebook.com/EPIDEBourgesOsmoy18/

    L'EPIDE de Bourges Osmoy présentera son dispositif lors d'une information collective ou d'un entretien individuel à la mission locale d'Orléans, le mercredi 24 avril de 14 h à 18 h.

    Les Brèves