Les Brèves

    Loire Valley enfin labellisée

    Le numérique en région Centre-Val de Loire

    L’écosystème French Tech Loire Valley vient officiellement d’être labellisé Communauté French Tech, le 3 avril dernier. Une petite victoire pour la région Centre-Val de Loire, qui était passée à côté du label en 2015, et surtout une porte ouverte sur l’international.

    g.m

    L’annonce de la labellisation Communauté French Tech, le 3 avril, en a certainement surpris plus d’un. En effet, le dépôt de candidature à l’appel lancé en décembre dernier par la French Tech n’avait pas été mis en avant jusqu’à présent. Ce fut donc une bonne surprise pour l’ensemble de la région, qui se voit ainsi récompensé. Pour François Bonneau, président de la Région Centre-Val de Loire, « on a renforcé le réseau au niveau du territoire. L’espace régional est le seul espace fédérant les initiatives. Cela permet une émulation locale. Avec les Human Tech Days, on a pu voir les usages du numérique au service des citoyens à travers de nouveaux services, mais aussi dans les domaines touchant la santé. » Pour l’élu, l’obtention du label est un bénéfice en termes « d’image ». Cela « atteste de la force de ce réseau. »

    Du côté des politiques menées par la région, le numérique s’était jusqu’à présent traduit par l’accompagnement de l’arrivée de la fibre, mais aussi par la formation, avec le dispositif des visas. « On va continuer dans une dynamique plus globale et prendre en compte aussi la transformation des secteurs de l’industrie et des services. Au niveau de la formation, avec l’universitarisation des formations paramédicales, on a déjà fait le choix d’installer du e-learning dans les instituts infirmiers », poursuit François Bonneau, qui soutient aussi les startups et structures en développement avec Dev’up. La labellisation satisfait aussi les deux métropoles régionales, notamment celle d’Orléans, dont le président, Olivier Carré, s’est dit « fier de cette réussite collective pour une ambition commune, et fier de cette reconnaissance pour ce chemin parcouru ensemble. »

    Un rayonnement international

    Concrètement, ce qui a permis à la Loire Valley de décrocher ce sésame, c’est l’engagement des entrepreneurs du territoire. Un comité de pilotage de 10 entrepreneurs, présidé par Julien Dargaisse, mais aussi rassemblant un élu de chacune des métropoles ainsi que le délégué au numérique de la région, a été constitué pour animer la communauté. 73 startups régionales se sont engagées déjà dans celle-ci ! Au programme, des actions prévues par la communauté afin de « viser la lune, c’est-à-dire l’international » par le biais de l’export, indique Hassoun Mokhtar, responsable du développement numérique de Dev’up, qui a travaillé sur le dossier de labellisation.

    « il nous faut viser la lune »

    Autre volet développé : la synergie entre les startups et la promotion au sein même de la communauté. « Les startups vont promouvoir chaque semaine une startup à travers leurs réseaux sociaux. » Enfin, le but est aussi d’accompagner et accueillir les startups françaises et étrangères qui souhaitent s’implanter sur le territoire. À noter enfin que la Mission French Tech a annoncé la création d’un fonds pour cofinancer les initiatives d’envergure. De quoi augurer de nouvelles installations en région Centre-Val de Loire.

    Les Brèves