Les Brèves

    À Orléans, les marcheurs sont déjà en campagne

    Européennes 2019 

    L e 9 avril dernier, La République en Marche a lancé sa campagne aux européennes dans le Loiret, lors d’un « meeting » à Chécy, chez Jean-Vincent Valliès, qui a rassemblé 70 personnes environ selon les organisateurs. Le lendemain, les marcheurs tractaient sur la place du Martroi pour convaincre les électeurs d’aller voter le 26 mai prochain. « On fait du concret, du simple, du direct », expliquait un marcheur présent, en insistant par exemple sur la proposition de banque européenne pour le climat reprise par la liste menée par Nathalie Loiseau.

    Des Loirétains sur la liste ?

    Le 10 avril dernier, on nous confiait en outre qu’aucune personnalité du Centre-Val de Loire, et a fortiori aucun Loirétain, n’avait été inscrit parmi les 30 premiers noms de cette liste intitulée Renaissance, qui devrait être complète dans le courant de cette semaine. Les élections européennes, c’est déjà demain, pourtant, et l’on espère d’ici là que la campagne va prendre de l’ampleur et faire oublier le débat inaudible donné par douze têtes de listes, le 4 avril dernier, sur France 2. « Il y a plein de problèmes dans cette Europe, c’est certain, mais depuis l’élection d’Emmanuel Macron, on sent un souffle nouveau », défendait cependant un militant présent la semaine dernière à Orléans et ancien attaché parlementaire à Strasbourg. « Bon, je dis ça, mais ma propre grand-mère ne savait même pas que je travaillais pour le Parlement européen. C’est vrai, on est un peu dans notre bulle…»

    Les Brèves