Les Brèves

    De nouveaux cafés insolites !

    Bar culturel / café-brocante

    Bar culturel, salon de thé littéraire ou café-brocante, depuis quelques mois, de nouveaux lieux insolites ont ouvert leurs portes à Orléans. Tour d’horizon de ces lieux atypiques où l’on peut emprunter un livre, l’échanger ou acheter la vaisselle ! gaëla messerli


    Après la fermeture à l’automne dernier du café Autour de la terre, havre de paix et de livres bien connu dans l’Orléanais, la cité johannique ne sera pas restée trop longtemps sans café littéraire. En effet, plusieurs lieux ont ouvert leurs portes ces derniers mois à commencer par Loup Ange à l’instant, à quelques pas de l’ex-Autour de la terre.

    • Café-brocante : Loup Ange à l’instant

    Rue Jeanne-d’Arc, à quelques mètres de la friperie du même nom se trouve Loup Ange à l’instant, un café ouvert par la patronne de cet établissement de vêtements de seconde main, sélectionnés avec soin. Ici l’ambiance change au fil des ventes d’objets et de meubles. En effet, c’est un café-brocante donc il est possible d’y boire son café mais aussi de repartir en ayant acheté le fauteuil sur lequel on est assis ! Derrière le bar, Johan accueille avec le sourire les clients et prépare avec soin le tchaï du jour qui embaume les lieux de son parfum de cardamone… Et cerise sur le gâteau, dans la pièce du fond, on peut déguster sa boisson chaude, les pieds dans le sable ! Un vrai plaisir lorsque dehors le ciel est bien gris. Le sol est en effet recouvert de sable pour une ambiance « plage » qui pourra évoluer au fil du temps et il y a même des seaux et pelles pour les enfants. Une délicate attention pour les parents de jeunes enfants qui peuvent ainsi siroter tranquillement leur consommation.

    Sable et objets chinés

    « Nous avons ouvert depuis deux mois avec mon frère. La plage, c’est son idée. Le concept du lieu par contre est une envie que j’avais depuis longtemps » explique Tiffany, la patronne qui est elle-même jeune maman, « j’avais échangé avec Alexandre, l’ancien gérant d’Autour de la terre qui m’avait dit qu’il arrêtait son activité et me conseillait d’installer un café dans la pièce évolutive au sein de la boutique… mais l’espace était plus petit. Par hasard, j’ai croisé l’agent immobilier par qui j’avais trouvé l’emplacement de ma boutique, rue Jeanne-d’Arc et après lui avoir parlé de mon projet, le lendemain, elle me proposait ce local parfait à quelques mètres ! » Un enchaînement d’opportunités heureuses pour cette commerçante qui s’appuie sur des personnes de confiance et ne veut pas se donner de « limites. » Pour ce qui est des objets et livres, c’est Tiffany qui les chine avec amour et il y en a pour toutes les bourses, dès 2 ou 3 €. « Je ne suis pas brocanteur. Je vais avec mon petit au marché aux puces mais pas forcément aux aurores ! » Côté tarif, il faut compter 1,50 € pour un expresso et 3 € le thé dans ce lieu qui joue la carte des fournisseurs de proximité avec les Cafés d’Éric pour le thé et le café, les gâteaux de la pâtisserie voisine et bientôt les tartes maison – à 3,50 € la part – réalisées « par une copine de collège sous le nom Les Tartes de Sophia. » Pour l’heure, le lieu connaît un bon accueil « et une clientèle qui n’est pas forcément la même qu’à la friperie. » 

    Plus d'infos : 3 rue Jeanne-d'Arc – Orléans. Ouvert du mardi au samedi de 12 h à 19 h 30, le dimanche après-midi aussi à partir de début mai. Actualités à suivre sur la page Facebook www.facebook.com/pg/LoupAngeAlInstant/about/


    • Salon de thé littéraire : Ex-Libris

    Plus de 6 000 livres répartis dans ce joli écrin de calme et de sérénité, situé sous les arcades de la rue Royale, juste à côté de l’arrêt de tram éponyme, attendent les amateurs de café et de chocolat chaud. En passant la porte, on est saisi par le calme qui y règne. Une vraie bulle où le temps semble comme suspendu. D’ailleurs quelques habitués ont déjà repéré le lieu pour venir y travailler entre le piano et les bibliothèques bien garnies qu’il ne faut pas hésiter à regarder de plus près. Ici, c’est Eugénie Von Schramm, la discrète propriétaire de chambres d’hôtes, situées rue des Trois Maillets, dans une demeure du XVIe siècle, qui accueille les clients. Ex-Libris est né d’une succession de hasards résume celle qui prépare actuellement plusieurs gâteaux elle-même pour sa clientèle et a mis en sommeil son activité de chambre d’hôtes, le temps de lancer cette activité depuis décembre. « Ex-Libris a reçu un bon accueil » estime Eugénie Von Schramm.

    Le royaume des livres

    Celle qui est propriétaire du local depuis 2005 a eu l’idée de donner la touche littéraire à ce salon en voyant s’amonceler les livres dans la poubelle de son voisin libraire sur Internet. « J’ai ajouté également les miens. » Par contre, pour ceux qui auraient un coup de cœur pour un opus, il faudra le lire sur place ou demander à la maîtresse des lieux, le contact de son voisin car les ouvrages ne sont pas à vendre. Pour ce qui est des boissons, il faut compter 2 € l’expresso, 3 € le thé et 1,50 € pour la part de gâteau. « J’essaye de trouver des fournisseurs locaux et si possible bio. » De quoi en oublier de prendre le tram ! ?

    Plusd'infos : 9 rue Royale – Orléans. Ouvert du mardi au samedi de 13 h 30 à 18 h 30. Téléphone : 06 28 43 29 14.


    • Bar culturel : À la page

    Au cœur de la rue de Bourgogne, à quelques mètres de la statue de Jean Calvin, c’est un bar culturel qui a ouvert ses portes. Derrière le comptoir d’À la page, on rencontre Manon et Mathilde, 23 ans, deux anciennes étudiantes de lettres de la faculté qui ont choisi de suivre leur cœur en ouvrant cet établissement. « Nous nous sommes aperçues en stage l’une comme l’autre qu’enseigner n’était pas fait pour nous. Qui n’a pas rêvé, lorsqu’il était étudiant, de monter un bar ? » Un pari qui est tout sauf une bravade pour les deux jeunes femmes qui ont réussi à convaincre, malgré la difficulté « d’être des femmes jeunes dans ce milieu », avec leur projet. « Lorsque l’on est étudiant, on a des projets à réaliser en groupe mais ce n’est pas possible dans les bibliothèques de se parler, d’échanger sur la littérature, l’art ou la musique car cela fait trop de bruit. Nous avons conçu aussi ce lieu pour cela et aussi afin de pouvoir y passer ensuite la soirée. » Le local est également un coup de cœur pour « son plafond avec moulure. Nous avons tout décoré nous-mêmes et le bar est une réalisation d’un artisan d’ici. » Les deux associées ont également fait le choix du local et du ligérien avec leur carte. « Nous travaillons avec les Cafés Jeanne d’Arc pour le thé et le café et souhaitons proposer par la suite des planches de charcuteries et des desserts réalisés par des artisans locaux. » Comptez 1,30 € le café, 3,20 € le soda et la bière blonde. « Nous cherchons à proposer des produits de qualité à des prix accessibles. Nous allons mettre en place une offre pour les étudiants le jeudi en leur offrant une réduction de 10 % sur la note. Cet été, nous aimerions proposer aussi des smoothies avec des fruits de saison de l’Orléanais. »

    Comme une boîte à livres

    Pour ce qui est de l’ambiance, on peut venir en journée pour travailler avec son ordinateur portable car il y a le wifi et la presse mais aussi profiter des instruments et livres. « C’est le même système que la boîte à livres. » Il est donc possible d’échanger son livre ou son instrument ! Le culturel tient aussi dans les événements que les deux jeunes femmes sont en train d’organiser mais aussi en la possibilité d’ouvrir le lieu aux artistes. « Nous pouvons proposer de présenter des œuvres d’art en dépôt-vente et donner un coup de pouce aux artistes qui débutent en organisant un concert. Il ne faut pas hésiter à venir nous voir ». Un lieu à surveiller ! ?

    Plusd'infos : 215 rue de Bourgogne – Orléans. Ouvert les mardis et mercredis de 10 h à 20 h. Jeudi, vendredi et samedi de 10 h à minuit et à partir du mois de mai, le dimanche de 10 h à 15 h. L’actualité du lieu est à suivre sur la page Facebook www.facebook.com/baralapage/

    Les Brèves