TOPS & FLOPS

Les Brèves

  • TOPS

    Courir pour une bonne cause

    Les boucles du Parc floral sont de retour, dimanche 17 mars de 8 h à 14 h. Au programme : des courses à pied pour tout le monde mais aussi des activités mêlant la culture au sport, pour une bonne cause : l’association orléanaise Un jour meilleur qui a pour but de mettre en place des actions ludiques, culturelles ou sportives pour les enfants malades.

    Jobs d’été, c’est parti

    Les étudiants qui cherchent un petit boulot pour cet été tout comme les lycéens cherchant une alternance ont rendez-vous, le 20 mars de 13 h à 18 h au CRIJ à Orléans pour un forum dédié. Plus de 1000 offres sont à pourvoir et 50 entreprises seront présentes. A vos C.V. !

    Les Orléanaises, reines du sabre

    Dimanche 10 mars, les Orléanaises Cécilia Berder et Manon Brunet ont emporté avec l’équipe de France, la troisième épreuve de Coupe du monde par équipe à Athènes. Les Françaises sont invaincues depuis leur titre mondial en juillet dernier.   

  • FLOPS

    Sur les chapeaux de roues

    Dimanche 10 mars, les gendarmes ont contrôlé une motocyclette circulant à Mézières-les-Cléry… à 218 km/h. Même si la vitesse retenue est de 207 km/h, on est loin de 80 km/h autorisés. Le conducteur devrait être convoqué au tribunal de police au mois de juin, en attendant, sur décision du parquet, son véhicule fait l’objet d’une immobilisation judiciaire.

    Problème de trésorerie

    Sale temps pour les Nuits de Sologne qui malgré une fréquentation record en 2018 affiche une perte de trésorerie de 60 000€. De quoi annoncer une hausse des tarifs pour la prochaine édition et un appel au mécénat. Reste à espérer que « Carmen », le nouveau spectacle, fera oublier la douloureuse de « Pinocchio ».

    Des GPS mènent en prison

    Les gendarmes du Loiret ont découvert le vol de plusieurs GPS agricoles depuis août dernier dans des exploitations de la région. Un préjudice estimé à plus de 250 000€. L’auteur, un homme originaire de Lituanie a été jugé, le 4 mars, au Tribunal d’Orléans et condamné à 3 ans de prison ferme.