En direct

Les Brèves

  • Frac et festival de Cannes !

    Orléans

    Le Conseil municipal d’Orléans se tiendra le 11 février à 14h30 à l’hôtel de ville. Au programme des délibérations, on trouvera la révision du PLU notamment la désignation de Sully Promotion comme aménageur de l’ancienne cité du Sanitas mais aussi une demande de défrichement dans le cadre de l’aménagement du cimetière de La Source. À noter aussi la convention de soutien avec la FRAC dans le cadre de la Biennale d’Architecture 2019 avec une subvention de fonctionnement de 50 000€ en 2019 et 50 000€ en 2020 sous réserve du vote du budget correspondant ainsi qu’une subvention d’investissement de 50 000€ pour l’enrichissement des collections et de 12 000€ pour l’acquisition d’un vidéoprojecteur. Dans le cadre de l’organisation du festival « Cannes 1939 à Orléans, une subvention de 100 000€ et la prise en charge de la communication est proposée pour l’association Le Cercle Jean Zay d’Orléans qui l’organise du 12 au 17 novembre. 

  • Orange à Interives

    Urbanisme

    Interives, cela se précise ! Il n’y a pas que la CCI qui doit s’installer dans la nouvelle zone d’activités de Fleury, Orange compte en effet y déménager afin de regrouper toutes les activités tertiaires du groupe en un même lieu à la place des quatre sites existant aujourd’hui. Au total, 470 salariés devraient emménager dans un nouveau bâtiment de 6 500 m2 avec des toits végétalisés et des espaces verts autour. La mise en service est prévue pour 2021. 

  • Les rails en moins, le plaisir en plus

    Sully-sur-Loire

    Le pont rail de Sully-sur-Loire ne sera plus d’ici au moins de juillet 2019. Mais ne vous y trompez pas : la structure restera bien en place mais les rails seront enlevés pour laisser place à une traversée de la Loire à pied et à vélo. Un argument supplémentaire pour cette bourgade qui ne manque déjà pas de pôles d’intérêt patrimoniaux et touristiques.

  • Pont à gel... c’est fini ?

    Châtillon-sur-Loire

    C’est un chantier majeur entamé par le département : la réhabilitation du pont suspendu entre Briare et Châtillon-sur-Loire. La mauvaise qualité des aciers utilisés après-guerre lors de sa reconstruction avait amené, ces dernières années, à une interdiction de circulation dès que le gel était de retour. Cette fragilisation hivernale ne sera, d’ici deux à trois ans, plus qu’un mauvais souvenir. 

  • Le canal est en cure

    Loiret

    Après le rachat à l’État par le département du Loiret du canal reliant La Loire aux canaux du Loing et de Briare (500 000 euros), une enveloppe a été déterminée pour permettre sa remise en état, notamment dans le cadre du plan inondation. Au programme notamment, la remise en état des écluses.

    Pour l’heure, ce sont plusieurs endroits du canal qui sont curés. Au total le conseil départemental a prévu 24 millions d’euros pour redonner de la fluidité et un véritable attrait touristique à ce bras fluvial.