Les Brèves

    Une Maison de l’Immobilier à Orléans !

    Le Crédit Agricole regroupe ses satellites 

    Chaque pan de l’immobilier du Crédit Agricole Centre-Loire vient de trouver un nouveau nid : un lieu propice à la synergie des différents services de ce promoteur-aménageur, qui assure également le financement et la vente de biens neufs et anciens. P.H


    Ils étaient noyés dans la masse, peu visibles du grand public. C’est aujourd’hui du passé car, en prenant possession de la Maison des Entreprises, jusqu’alors propriété de l’UDEL, l’ensemble des services du Crédit Agricole Centre-Loire dédiés à l’immobilier ont trouvé un lieu où se regrouper, créant du même coup une synergie nouvelle. Car si ce regroupement dans un même lieu a une signification, chacun conserve ses prérogatives dans les domaines de l’immobilier. Seule nouveauté, la création de Cotoit, un nouvel acteur pour l’ensemble du Loiret, qui apporte un service à la carte aux copropriétés dont la taille ne justifie pas toujours – ou ne permet pas sur un plan financier – de faire appel aux gestionnaires de syndics actuellement sur le marché. Développé en mode « start-up », Cotoit veut ainsi se frayer un chemin sur ce marché après l’identification d’un besoin réel.

    Ce sont cette souplesse et cette réactivité qui sont au cœur de ce qu’on appelait, hier encore, le Crédit Agricole « Aménagement et Promotion ». « Souvent, les personnes ne retenaient que l’enseigne bancaire », explique Olivier Henry, directeur général adjoint, alors que les métiers qui sont au cœur du système ne sont pas, et de loin, limités au seul financement des projets d’achats dans le neuf ou l’ancien. En revanche, en regroupant l’ensemble sous un même toit, la technologie côtoie la dimension humaine. Un bon compromis entre la capacité de chacun à se projeter –notamment grâce à la visite virtuelle des biens neufs en cours d’élaboration – et le conseil nécessaire pour se lancer dans ce genre d’opération.

    100 % plus proche pour plus d’efficacité

    C’est ainsi que la marque Square Habitat se retrouve aux côtés de 100 % Habitat, lieu de financement des projets, lequel se trouve à quelques mètres de Clares Immobilier, la nouvelle marque du Crédit Agricole, qui assume le rôle de promoteur et d’aménageur, comme c’est actuellement le cas sur plusieurs secteurs de la métropole. Et notamment pour le projet Côté Sud, quartier Saint-Marceau, avec ses 54 logements qui complètent un projet de restructuration d’un espace occupé jusque-là par une maison de retraite, et qui vient radicalement de changer de destination avec une toute nouvelle architecture. Et ce n’est qu’un exemple de l’activité de promoteur pour lequel le Crédit Agricole se montre particulièrement offensif dans ce secteur en pleine évolution. À noter qu’à l’inverse des autres structures immobilières présentes dans cette Maison de l’immobilier, Clares épouse les contours des caisses locales et couvre l’ensemble du Loiret, de la Nièvre et du Cher.

    Nouveaux locaux, stratégie renforcée, synergie des services, dynamique d’une entité immobilière… Cette Maison de l’immobilier semble être un cocon dont jailliront probablement de nombreux projets au bénéfice des propriétaires futurs, et plus globalement de la métropole elle-même. 

    Les Brèves