Sauve qui pleut !

Bords de Loire

Les chèvres des bords de Loire vont-elles bientôt s’en aller ? Avec la sécheresse, l’herbe commence en effet à se faire rare sur les berges. « On devait les rentrer pour l’hiver fin novembre, explique Nathalie Fourrage, présidente de l’association La Moutonte, qui gère l’éco-pâturage à Orléans. Mais s’il ne pleut pas, ce sera mi-octobre au plus tard… » Pour information, une trentaine de moutons d’Ouessant sont aussi installés jusqu’en novembre, rue du Boyau, à Saint-Marceau. À Olivet, on peut également en retrouver en haut de la plaine des Martinets. Et en 2019, la Moutonte doit s’installer à Chécy, sur la parcelle d’un promoteur immobilier.