TOPS & FLOPS

Les Brèves

  • TOPS

    Yanis doit rêver

    Afin d’aider les enfants atteints d’une pathologie cérébrale à faire connaître leur combat, l’association « Des rêves pour Yanis » organise un pique-nique solidaire, le 30 septembre prochain, de 12 h 30 à 17 h30, plaine des Martinets, à Olivet. Au programme, des spectacles divers (dont celui d’Amédée Bricolo) et une ferme d’animation.

    Hi pipi...pourra !

    Suite aux différentes remontées des AG de quartier, la Ville d’Orléans envisagerait la création de nouvelles toilettes publiques. Un bloc sanitaire devrait ainsi être implanté Place Saint-Aignan. Une ligne de 100 000 € est ainsi prévue au budget 2019, ainsi que 10 000 € pour l’entretien de ces sanitaires.

    Bébé Panthère

    L’arrière croate du Fleury Loiret Handball Kristina Elez n’a pas pris part au match contre Besançon, samedi dernier. Point de blessure à signaler, mais une dispense pour la bonne cause : en effet, la joueuse s’est vu prescrire un arrêt de travail par le staff médical, en raison de sa grossesse. Félicitations à elle…

  • FLOPS

    Voir une place et mourir

    La scène ne s’est pas passée à Orléans, mais à Tours, près de chez vous, dans le Centre-Val de Loire : un homme de 43 ans est mort sous les coups de deux autres pour une banale histoire de place de parking. Absurde, ce drame de la bêtise extraordinaire laisse surtout des enfants orphelins. Trois d’entre eux ont vu leur père se faire lyncher sous leurs yeux. Répugnant.

    Fripouilles sur la ligne

    Quatre rames de la ligne A ont été prises pour cible dans la nuit du 22 septembre aux alentours de 23 h 45, à Fleury-les-Aubrais entre les stations Lamballe et Gare des Aubrais. Les auteurs de cette dégradation n’ont, pour l’instant, pas été interpellés.

    Hélène, Audrey, même combat...

    Elle était arrivée pleine d’espoirs aux championnats du monde de judo. Mais la licenciée de l’USO, Hélène Receveaux revient « fanny » et sans médaille de Bakou, où se tenait la compétition. Elle termine 7e dans sa catégorie des -57 kg. Mardi, Audrey Tcheuméo, l'autre Orléanaise engagée (-78 kg), a elle aussi disparu prématurément des Mondiaux.