Les Brèves

    Orléans a marché pour le climat

    Environnement 

    Samedi dernier, plus de 1 500 personnes ont répondu à l’appel des organisateurs de la Marche pour le climat, qui s’est tenue le week-end dernier dans diverses villes de France. À Orléans, le collectif de citoyens Citlab et l’agence d’architecture Boirard étaient les deux instigateurs de cette marche, auxquelles se sont jointes plusieurs associations locales. Des élus de tous bords étaient également présents : Jean-Philippe Grand, conseiller EELV à Orléans, côtoyait ainsi Stéphanie Anton, l’adjointe au développement durable.

    « Changeons la ville »

    En début d’après-midi, le cortège s’ébranlait donc des quais de Loire pour remonter le Fleuve royal jusqu’au pont Georges V, qu’il traversait et libérait, pendant quelques minutes au moins, de ses gaz d’échappement. Avant que les troupes ne se disloquent, une initiative originale était lancée : les participants écrivaient leurs propositions pour lutter contre le réchauffement. Sur ces feuilles de doléances, on lisait du très classique (« gratuité des transports en commun », « développement de la permaculture »…), mais d’autres commentaires allaient plus loin, demandant « d'interdire les barquettes en plastique pour chauffer aux micro-ondes », « de taxer les voitures avec un seul passager » et même… « de reboiser les déserts ! » Une proposition œcuménique résumait en tout cas la tonalité de cet après-midi puisque « les villes changent le climat… Changeons les villes ! » 

    Les Brèves