Les Brèves

    LES POMPIERS AU FEU… DE LA FINALE

    Vu du SDIS 45

    Durant la finale de la Coupe du Monde, les sapeurs-pompiers du Loiret ont effectué, entre 17 h et 1 h du matin, 79 interventions dans le département, dont 41 sur la seule agglomération orléanaise. b.v

    À l’inverse de Tours, qui a vu éclater dimanche soir de violents affrontements aux abords de sa guinguette, Orléans a célébré dans un calme – relatif – le triomphe des Bleus à Moscou. Le lendemain du match, aucun dégât matériel d’importance n’était à signaler, même si un commerce situé rue de la Charpenterie déplorait une porte cassée. Le dispositif de sécurité avait, il est vrai, été légèrement adapté après les accrochages qui avaient eu lieu, place de Loire, le mardi précédent.

    Les sapeurs-pompiers du Loiret ont quant à eux connu un dimanche après-midi plutôt animé même si, heureusement, la cinquantaine d’hommes mobilisés dans les trois centres de secours de l’agglomération orléanaise n’ont pas été appelés sur le théâtre d’accidents d’envergure. « Compte tenu des risques de débordement, nous avions pourtant une certaine appréhension », débriefait, deux jours plus tard, le commandant Thomas Flamand.

    Coincés dans l’ascenseur !

    Dimanche, pendant toute la durée du match, « l’activité fut très calme. On avait l’impression que le Loiret ne respirait plus… », expliquait-on au SDIS. Mais c’était le calme avant la tempête : « pendant deux bonnes heures, on a ensuite connu un épisode de suractivité, poursuivait le commandant Flamand. Entre 19 h et 20 h, nous avons reçu une centaine d’appels, contre une trentaine, habituellement, à une heure comme celle-ci. » Trois légers accidents de la circulation dans l’agglomération orléanaise – dont deux chutes de moto – ont pourtant dû nécessiter l’intervention des hommes du SDIS. À Gien, une personne est tombée d’une voiture et à Montargis, une personne s’est fait rouler sur les orteils par un véhicule mal maîtrisé…

    Plus amusant : après le coup de sifflet final, les pompiers ont dû libérer cinq personnes coincées dans des ascenseurs, certainement bloqués pour cause de sauts post-finale intempestifs… Enfin, les soldats du feu sont aussi intervenus sur l’eau en ramenant poliment sur la terre ferme une poignée d’individus qui avaient sauté dans la Loire pour fêter la victoire. En soirée, les pompiers loirétains n’ont en outre déploré qu’un seul accident grave de la circulation sur les routes du Loiret, qui était le fait d’un automobiliste ayant heurté un gibier, sur les coups de 5 h du matin. Mais aucun lien ne pouvait être objectivement fait entre cet accident et la soirée de célébration. 

    Les Brèves

    • FLORIAN THAUVIN AU SOMMET

      Un Orléanais champion du monde de foot ? Ce n’était encore jamais arrivé ! Mais depuis dimanche, Florian Thauvin est le seul à pouvoir s’enorgueillir de cette qualité. « Flotov », comme il est surnommé, a en effet pris sa part dans le parcours triomphant des Bleus, puisqu’il a réussi à grappiller quelques minutes lors de l’incroyable 8e de finale de la France contre l’Argentine. Formé au FCM Ingré, l’ailier droit des Bleus et de l’OM aura décidément vécu une saison fantastique, entre son beau parcours en Ligue Europa avec Marseille, sa sélection pour le Mondial et ses 26 buts marqués cette saison. Félicitations, m’sieur !