Au cinéma cette semaine

Les Brèves

  • Interrail

    De Carmen Alessandrin

    1h31

    Comédie

    C’est l’histoire d’un groupe d’amis fraîchement bacheliers qui font le tour de l’Europe en Interrail... Un apprentissage de la liberté? et du groupe, pas toujours compatible mais qui sera la base éternelle de leur meilleur souvenir.

    Ce parcours en train existe depuis plus de 40 ans et personne n’en parle. C’est assez intrigant d’avoir un outil aussi fantastique et économique pour voyager et de si peu communiquer dessus. La réalisatrice s’est inspirée de son histoire personnelle et de son propre périple. Déjà à l’époque, elle s’était demandée pourquoi personne ne faisait un film sur l’Interrail et les petites histoires qui s’y passent.

  • L’école est finie

    D’Anne Depetrini

    1h27

    Comédie

    Agathe Langlois, parisienne jusqu’au bout des ongles bien vernis, est ravie : elle vient d’être titularisée comme professeur d’anglais. Le bonheur de cette nouvelle ne va pas durer, elle apprend qu’elle est mutée... à des centaines de kilomètres de son appartement parisien, en pleine campagne ! Et quand Agathe découvre le niveau et la motivation des élèves de sa nouvelle classe, au fin fond de la Picardie, c’est la douche froide ! Entre des élèves plus que dissipés et des collègues qui l’ignorent, la jeune femme va devoir ranger ses Louboutins et s’adapter à sa nouvelle vie de prof à la campagne.

  • L’envol de Ploé

    D'Arni Asgeirsson

    1h23

    Animation, Famille

    L’hiver islandais approche. Pour les pluviers, le temps de la migration vers le sud a sonné. Mais Ploé ne sait toujours pas voler et se retrouve seul. Il décide alors de traverser « la terre de glace », espérant pouvoir atteindre une vallée préservée des affres du froid : Paradise Valley. Au cours de son périple, il fait la connaissance de Giron, un majestueux oiseau blanc dont les ailes ont été jadis abimées par Shadow, un terrible prédateur. Les deux compagnons vont alors rivaliser d’audace et d’amitié pour surmonter les dangers de l’hiver arctique afin que Ploé, enfin, prenne son envol.