Les Brèves

    Quel sport étrange

    La Coupe du Monde du football est lancée. La Russie accueille les meilleurs joueurs du Monde et probablement l’équivalent en valeur marchande du PIB de plusieurs pays. Mais si l’argent coule à flot dans les poches des footballeurs et de leurs agents, c’est bien que ce sport génère des revenus encore plus énormes... Énormes, à la dimension d’une planète tout entière qui se tourne vers l’est en espérant, au cœur de chaque pays qualifié, voir ses propres joueurs triompher.

    Car si les valeurs sportives sont parfois bafouées, si les affaires secouent régulièrement le monde du football, les passionnés sont de plus en plus nombreux. En France notamment, la Ligue de Football Professionnel a, à l’occasion d’une étude, vérifié que l’attractivité de ses championnats professionnels ne cessait d’augmenter.

    Paradoxe de ce milieu footballistique de tous les excès, il reste, pour les supporters ou les simples amateurs spectateurs, un lieu d’échange, de rapprochement. On le voit dans toutes les grandes compétitions, les supporters viennent avant tout participer à une fête. Pour beaucoup, il s’agit d’un voyage prévu de longue date, économisant chaque mois pour avoir la chance de participer à cet événement planétaire.

    Croyez-vous pour autant que celui qui a mis de côté chaque euro pour rejoindre la Russie se montre aigri face aux sommes faramineuses qui tournent autour de ses joueurs favoris, lesquels parfois semblent tourner au ralenti sur la pelouse ? Non pas de lutte des classes dans cet univers, pas d’aigreur... Aucune manifestation d’envergure ne vient troubler les compétitions pour soutenir le fair-play financier, par exemple, ou demander de rendre plus transparentes les instances nationales ou internationales qui brassent des centaines de milliards... Non, et c’est peut-être cela, finalement, la beauté du sport !

    Les Brèves