Les Brèves

    Charlotte de Maupeou s’évade en couleurs

    Exposition

    Cet été, la collégiale Saint-Pierre-le-Puellier accueille l’artiste Charlotte de Maupeou. Peinture, collage, cloutage, mélange des matières et des couleurs… Les toiles de cette artistes marquent par leur éclectisme, appellent le regard et l’émotion.

    claire seznec

    En entrant dans la collégiale Saint-Pierre-le-Puellier, à Orléans, un feu d’artifice de couleurs attrape le regard. Le travail de Charlotte de Maupeou, une artiste peintre installée dans la Sarthe, y est exposé sur les colonnes et les murs. Le contraste entre la netteté des lignes de l’édifice et les collages et coups de pinceau, presque brutaux, des toiles saisit le visiteur. Ce style si particulier pourrait bien lui venir de ses multiples expériences artistiques : études au Royal College Of Art de Londres, diplôme de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, passage à la Casa de Velázquez à Madrid, expositions à New York, Madrid, Londres, Paris, Ahlen (Allemagne), Tours et Nantes… Charlotte de Maupeou a pu rencontrer de nombreux artistes et affiner ses gestes. Lors de son séjour à Madrid, elle a notamment revisité la peinture de Velázquez, Vermeer et Hals en s’interrogeant : comment ces maîtres de la peinture auraient-ils peint à notre époque ? Sa réponse se trouve jusqu’à la fin de l’été à Orléans. Si l’on reconnaît d’un coup d’œil les œuvres célèbres reprises, la texture et la fluidité de la peinture sont différentes des originaux. Ces tableaux deviennent contemporains et touchent sans doute davantage de visiteurs aujourd’hui. Charlotte de Maupeou met également en avant la nature avec ses fleurs immenses et les animaux qui la peuplent. Elle s’inspire aussi de quelques figures féminines comme Niki de Saint-Phalle et Louise Bourgeois.

    Néanmoins, si ces inspirations sont variées, l’artiste semble toujours suivre le même schéma : d’abord, elle empile une profusion d’images, de gravures, de collages, de toiles ; puis, elle les range en séries, s’arme de ses pinceaux et de ses tubes de peinture pour désordonner les images, les imbriquer ensemble et créer quelque chose de nouveau et d’énergique. Aujourd’hui, ses toiles intriguent à travers le monde. Et Orléans a la chance de les exposer. 

    Les Brèves

    • Infos pratiques

      L’exposition dédiée à Charlotte de Maupeou se déroule en la collégiale Saint-Pierre-le-Puellier, à Orléans. Elle est ouverte du mardi au dimanche, de 14h à 18h, et son entrée est libre. Inaugurée le 9 juin dernier, elle court jusqu’au 26 août prochain. C’est l’exposition à ne pas manquer cet été !