Les Brèves

    Merci

    Ils sont là... Et nous nous sommes habitués à leur présence. « Ils », ce sont les soldats français qui patrouillent dans nos rues. Eux qui, pour la plupart, pensaient défendre les intérêts de la France et la sécurité de nos ressortissants à l’étranger, se retrouvent à investir nos rues pour protéger la population française au cœur d’une guerre étrange aux ennemis sans visage. Des heures à quadriller nos rues, mobilisés d’autant plus durant les grandes manifestations, ils font œuvre de présence. Une présence harassante, sans fin – pour l’heure tout au moins – qui les met à rude épreuve tant leur nombre est faible au regard de l’ampleur de la tâche qui leur est imposée.

    De la même manière, les forces de police, qu’elles soient nationales ou municipales, avaient avant tout vocation à protéger les biens et les personnes. Mais ils étaient loin d’imaginer devenir, un jour, des cibles « symboliques » de la part de ces terroristes tellement imprévisibles... Outre la nécessité de nous protéger, ils doivent dorénavant se prémunir eux-mêmes des attaques dont ils peuvent être les victimes à tout moment, en uniforme, en civil et même à leur domicile !

    Alors pour cette présence permanente, faute de l’exprimer aussi souvent qu’il serait nécessaire, merci. Oui, merci d’être là pour nous malgré les dangers qui vous guettent.

    Les Brèves