Les Brèves

  • Prenez date !

    Les ateliers pour seniors « Simple comme un clic », organisés par l’association Action Orléans, se déroulent à l’Espace public numérique dans les locaux de l’Aselqo Sainte-Beuve, à Orléans-La Source. Les prochains rendez-vous sont le mardi 22 mai, jeudi 24 mai, mardi 29 mai et jeudi 31 mai, de 10 h à 12 h. Il reste une vingtaine de places. Les ateliers se terminent à la fin du mois de juin.

    Pour plus de renseignements et pour toute inscription (jusqu’au début du mois de juillet pour les ateliers de septembre), veuillez contacter le 02 38 69 45 98 ou action.epn@gmail.com

  • 100

    seniors ont participé à « Simple comme un clic » depuis l’automne 2017.

L’autonomie en un clic

Numérique

Chaque semaine, l’association Action investit l’Espace public numérique d’Orléans-La Source pour son atelier « Simple comme un clic ». Ce temps dédié à l’approche et l’apprentissage du numérique et d’Internet est primordial pour les personnes âgées en quête d’autonomie.

claire seznec

Depuis le début des années 2000, le numérique a fait son entrée dans la société : des inscriptions dans des activités de loisirs aux démarches administratives, Internet est devenu un outil incontournable. Mais tout le monde n’y a pas accès, notamment les personnes âgées. Si certaines d’entre elles ont déjà des connaissances dans les usages numériques, d’autres peinent à s’y mettre. Pour les aider à comprendre l’univers et l’utilité du numérique, l’association orléanaise Action organise des ateliers d’initiation appelés « Simple comme un clic ». « En cinq séances hebdomadaires de deux heures, on leur apprend les bases de l’informatique, on les conseille sur le matériel utilisé, on leur montre le fonctionnement d’Internet et des connexions hors de chez soi, et on leur explique les démarches sur les sites et les services administratifs en ligne, énumère Solène Chavey, animatrice au sein d’Action. On va plus loin que le simple outil informatique. »

Maintenir l’autonomie

Le premier pas vers le numérique ? Créer une adresse e-mail. Selon l’association Action, cela permet de garder un contact avec les administrations mais aussi avec la famille. « Beaucoup de personnes âgées viennent dans l’association quand ils sentent la dépendance arriver, explique Solène Chavey. L’enjeu est important : il faut maintenir leur autonomie via Internet. » Et ce n’est pas forcément évident. Les seniors d’aujourd’hui ont grandi dans un monde où le numérique n’avait pas la place qu’il a dorénavant. Les achats sur Internet et les réseaux sociaux peuvent être perçus comme des dangers pour eux. En cause ? La question de la sécurité en ligne. L’association Action lève ce frein et dédramatise. « Les démarches auprès des organismes officiels se font de plus en plus en ligne…. Il faut que les personnes âgées soient capables d’accéder au numérique afin qu’elles puissent continuer à faire les choses sans un tiers », affirme Bénédicte Laplace, également animatrice au sein de l’association.

Au terme des séances, les seniors peuvent continuer leurs premiers pas dans le numérique grâce à des cours individuels et personnalisés. Selon l’animatrice d’Action, cette démarche est généralement faite dans les semaines suivantes. « C’est important car on s’améliore en pratiquant dans la durée », précise-t-elle. Certains approfondissent leurs acquis pendant que d’autres s’intéressent, en plus de l’ordinateur, à d’autres supports, comme le smartphone et la tablette numérique.

Les Brèves

  • L’Espace public numérique

    Kézako ?

    Installé dans les locaux de l’Aselqo d’Orléans-La Source (place Sainte-Beuve), l’Espace public numérique est géré par l’association orléanaise Action. Douze postes d’ordinateurs y sont disposés. L’espace est en accès libre, sur adhésion. L’objectif est de rendre accessible le numérique aux populations défavorisées ou déconnectées. Ce peut être les personnes ayant peu de revenus, ne pouvant acquérir un outil numérique, mais aussi des personnes âgées, éloignées des usages numériques. 

  • Les seniors sur le web

    France

    Selon le Baromètre 55+ de TNS Sofres (2016), 63 % des seniors de 55 ans et plus utilisent Internet, même si c’est rarement. Parmi eux, 30 % surfent très souvent sur le web. Les plus actifs sur Internet sont les 55-60 ans. Plus l’âge avance, moins les personnes âgées se prêtent à cette pratique. Le point de bascule se fait vers 70 ans.

    À noter que sur la population globale des 55 ans et plus, 14 % n’ont aucun équipement numérique connecté.