Les Brèves

    Prélèvement à la source : ce que ça va changer

    Impôts sur le revenu

    48% des contribuables sont imposables dans le Loiret. Dans un enjeu de « simplification » administrative, l’impôt sur le revenu sera, dès janvier 2019, prélevé directement sur la feuille de paie. claire seznec


    Comme chaque année, les foyers fiscaux doivent déclarer leurs revenus, soit par voie papier (jusqu’au 17 mai), soit par Internet (jusqu’au 29 mai). Cette année, plusieurs changements sont à noter. D’abord, le seuil minimum des revenus 2017 à déclarer en 2018 s’élève à 15 000 € par an. Et dès 2019, absolument tout le monde devra déclarer ses revenus, même s’il gagne moins de 15 000 € par an. Ensuite, tous les contribuables, imposables ou non, doivent créer un compte fiscal en ligne. À moyen terme, la déclaration en ligne pourrait bien devenir obligatoire.

    À quoi sert le prélèvement à la source ?

    Au 1er janvier 2019, le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu va entrer en vigueur. « Il s’agit de mettre fin au décalage d’un an. Jusqu’à présent, on paie l’impôt de l’année en cours sur les revenus perçus l’année précédente, explique Frank Mordacq, directeur régional des Finances Publiques dans le Centre-Val de Loire. Dès 2019, l’impôt sera contemporain aux revenus. C’est important, car 30 % des Français ont des variations de revenus d’une année sur l’autre. » Le prélèvement à la source devrait donc permettre de conserver son pouvoir d’achat sans avoir à mettre de côté pour payer, un an plus tard, son impôt.

    Comment sera prélevé l’impôt ?

    Un tiers collecteur va collecter l’impôt sur le revenu et le reverser à l’administration fiscale, c’est-à-dire au Trésor public. Ce tiers peut être l’employeur du salarié, l’agence Pôle emploi pour les demandeurs d’emploi ou encore la caisse de retraite pour les retraités. Dès le mois de janvier 2019, puis tous les mois, l’impôt, calculé par l’administration fiscale, sera prélevé directement sur la feuille de paie. Pour cela, les logiciels de paie doivent être adaptés.

    Le contribuable a-t-il un choix quelconque à faire ?

    Après avoir déclaré les revenus perçus en 2017, un mail sera envoyé au contribuable lui demandant de faire un choix d’ici le 15 septembre : un taux personnalisé « avec lequel le contribuable n’a pas de calcul à faire, c’est l’administration fiscale qui le fait » ; un taux non personnalisé « pour lequel le taux d’imposition n’est pas transmis à l’employeur » (le taux minimum est appliqué sur la fiche de paie et le contribuable doit verser la différence au Trésor public) ; ou une individualisation du taux « qui prend en compte les revenus de chaque personne du foyer » afin que celui-ci soit proportionnel aux revenus. 

     Plus d'infos : www.impots.gouv.fr - La déclaration en ligne est ouverte depuis le 11 avril.

    Les Brèves

    • 48 %

      La proportion de contribuables imposables dans le Loiret