Les Brèves

    Bollywood CHEZ JEANNE D'ARC ! 

    La culture indienne dans le Loiret

    Créée en 2010, l’association Bolly45 souhaite faire découvrir la culture indienne aux Orléanais. Et même s’ils ne proposent pour le moment que des ateliers de danse Bollywood, ses membres espèrent bientôt organiser une Semaine de l’Inde à Orléans. mathias perez


    « Bienvenue dans le monde féérique de Bollywood ! », lance en guise d’accueil Nadia, de l’association Bolly45. Avec sa tenue indienne, son sourire chaleureux et son rire communicatif, elle propose chaque mois des cours de danse Bollywood. « Ces ateliers sont destinés aux débutants, et il n’y a donc aucun prérequis à avoir, rassure-t-elle. Il suffit juste d’amener sa bonne humeur ! »

    Après une heure d’atelier, la chorégraphie est prête et les participantes du jour semblent comblées. « C’était très cool, confirme Hélène, 34 ans. C’est vivant, dynamique et moins codifié que certaines danses. Ça permet vraiment de s’éclater ! » Même enthousiasme chez Bouchara : « Mine de rien, c’était plutôt physique, sourit cette trentenaire. Mais c’était un très beau moment de partage. Étant d’origine marocaine, j’ai découvert les films Bollywood en allant au Maroc et j’ai tout de suite aimé ! » L’engouement est tel que l’association a dû ajouter des dates à son agenda. Seul petit regret : les ateliers manquent encore cruellement de garçons…

    Un festival en 2018 ?

    Contraction de Bombay et d’Hollywood, Bollywood est le nom donné à l’industrie du cinéma musical indien, qui produit environ 200 films par an. Cela dit, les œuvres qui y sont réalisées coûtent bien moins cher qu’à Los Angeles : les budgets dépassent en effet rarement les 20 millions de dollars (contre 200 millions pour une grosse production américaine). « Ce sont bien souvent de belles romances avec de jolis costumes, de beaux acteurs, de magnifiques décors et beaucoup de couleurs, raconte Nadia. Et ça parle généralement d’amours impossibles dans lesquels les parents s’opposent à l’union de deux amants… » Nadia est d’ailleurs une fan comblée, puisqu’elle a pu rencontrer en Allemagne son idole, l’acteur Shah Rukh Khan. « Il m’a même serré la main !, se souvient-elle, encore émue. C’était vraiment magique ! »

    Face au succès de ses ateliers, Bolly45 planche actuellement sur un projet de festival. « On aimerait faire la Semaine de l’Inde à Orléans, explique Nadia. Il y aurait de la danse, bien sûr, mais également des ateliers de cuisine, des expositions, des projections de films ou même des conférences. » L’association espère bien organiser une première édition dès cette année… 

     Plus d'infos Prochains ateliers : 31 mars, 7 et 14 avril, 16 et 30 juin (trois créneaux horaire). Tarifs : 15 € ou 8 € pour -12 ans. À l’Aselqo Saint-Marceau. www.bolly-45.e-monsite.com et www.facebook.com/Bolly45


    Les Brèves

    • Un remède anti-stress !

      Bolly45 propose également des ateliers de yoga du rire. « Respiration, exercices et méditation du rire sont au programme, explique Nadia. Qui n’a jamais ressenti un profond bien-être après avoir éclaté de rire ? C’est le but de cet atelier où, à la fin, on est vraiment prêt à soulever des montagnes ! » En guise de présentation, l’association cite d’ailleurs Malcolm De Chazal : « Comme une batterie électrique, l’organisme se charge par les contrariétés et se décharge par le rire. »