Les Brèves

    La culture pour l’égalité !

    Festiv’Elles

    Au mois de mars et à l’occasion de la Journée de la Femme, huit communes de la métropole d’Orléans rendent hommage au genre féminin. Avec sa vingtaine d’animations sur les femmes engagées, le Festiv’Elles en est l’exemple.

    claire seznec

    Quelques semaines après les #Balancetonporc, le #MeToo, et l’affaire Weinstein, la Journée internationale de la Femme (le 8 mars) et la quatrième édition de Festiv’Elles tombent à point nommé dans la métropole orléanaise. « L’histoire de la place de la femme est différente de celle de l’homme : les femmes ont été privées du droit d’étudier, de décider de leur travail, de leur salaire, de leurs faits et gestes, rappelle Colette Martin-Chabbert, adjointe à la promotion de l’égalité à Saint-Jean-de-Braye. Les hommes, eux, s’entendaient à disposer du corps des femmes… »

    En France, il a fallu attendre longtemps pour atteindre un semblant d’équité sur ces questions. Le premier grand pas en avant date de 1791, avec la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne. Puis il y a eu la fondation de la société Le droit des femmes, en 1876, qui prônait le droit de vote ; un droit que les Françaises ont patiemment attendu jusqu’en… 1944. « C’est grâce à l’engagement, au militantisme et à la détermination qu’on a fait avancer les choses, affirme Colette Martin-Chabbert. Maintenant, il ne faut pas rester sur nos acquis. » Aujourd’hui, la culture pourrait être une porte d’entrée pour réfléchir à l’égalité entre les femmes et les hommes. Cela peut passer par la lecture, les contes, les expositions, le cinéma, le théâtre, la musique… Mais également par l’éducation, l’économie, la sécurité et le sport. C’est ce que propose, à partir du 9 mars et jusqu’au 31 mars, Festiv’Elles : du slam créé par sept écoles de la métropole, des débats sur des œuvres cinématographiques, un One woman show, du théâtre et autres formes spectacles, des conférences, des expositions de photo, de peinture et de céramique, se bousculent au programme de ce festival intercommunal. Une manière de promouvoir l’équité femmes-hommes et d’amener une réflexion pérenne. 

    Les Brèves

    • Un festival à huit communes

      Cette année, l’événement Festiv’Elles est organisé par huit communes d’Orléans Métropole : Fleury-les-Aubrais, Ingré, Orléans, Ormes, La Chapelle-Saint-Mesmin, Saint-Jean-de-Braye, Saint-Jean-de-la-Ruelle et Saran. Mais dès l’édition de 2019, deux nouvelles communes devraient rejoindre l’aventure : Saint-Jean-le-Blanc et Chécy.

      Plus d'infos

      Plus d’infos sur la page Facebook de Festiv’Elles.