Les Brèves

    Ils joueront leur musique dans un bus !

    Un projet insolite venu d'Orléans

    L’ensemble musical baroque orléanais La Rêveuse se lance dans un projet simple mais ambitieux : faire une tournée rurale dans la région Centre-Val de Loire à bord d’un bus aménagé en salle de concert !

    C.S

    Tout a commencé lors du festival de musiques anciennes de Lanvellec, en Bretagne. La Rêveuse, un ensemble orléanais de musiciens épris de musique du XVII et XVIIIe siècles, y joua dans un bus aménagé en salle de concert et décoré sur le modèle de l’Opéra de Paris. « Pendant quatre jours, on a tourné dans les villages bretons, c’était super, se souvient Florence Bolton, co-fondatrice de La Rêveuse et gambiste. On a tout de suite eu envie de faire ça dans la région Centre-Val de Loire. » Cette année, La Rêveuse s’est donc lancé comme défi d’amener la culture dans les territoires ruraux de la région, que la musique baroque a parfois du mal à toucher.

    Une première à Orléans

    Pendant les quatre semaines de novembre prochain, Florence Bolton et Benjamin Perrot, également co-fondateur de l’ensemble, vont parcourir les routes pour plus de soixante-dix concerts dans une trentaine de communes. Le premier aura lieu à Orléans. « On a choisi un quartier, celui de La Source, pour commencer. Le matin, on jouera au CHRO devant les soignants et les malades adultes ; et l’après-midi, devant les associations de quartier et les habitants, précise la musicienne. C’est ça l’objectif : aller là où on ne nous attend pas. » Un autre concert aura lieu dans le musée des Beaux-Arts d’Orléans afin de faire découvrir certains tableaux de l’établissement. Ensuite, les deux musiciens se rendront dans les quatre coins de la région, comme à Châteauroux, Issoudun, Bourges, Chambord, ou encore dans le sud du Berry.

    « un bus à l’acoustique parfaite ! »

    Dans cette salle de concert ambulante à « l’acoustique curieusement parfaite », une trentaine d’adultes, une quarantaine d’enfants ou quelques personnes en fauteuil roulant peuvent s’installer. Les séances musicales seront être accessibles à tous, mais surtout, elles seront adaptées au territoire où elles se déroulent. « On souhaite relier la musique au lieu dans lequel on joue, resituer l’époque de la musique baroque, raconter comment on vivait alors », explique Florence Bolton. Pour cela, pendant le concert, un écran diffusera des dessins et des gravures afin de densifier l’imaginaire des spectateurs. Être en petit groupe devrait permettre les échanges entre les musiciens et le public. Et si le succès répond présent, La Rêveuse espère poursuivre son songe musical dans d’autres communes de la région, dès l’année prochaine.

    Les Brèves

    • Objectif 3 000 €

      Pour mener à bien son projet, l’ensemble de La Rêveuse a lancé un financement participatif sur le site Ulule. Il souhaite collecter 3 000 € afin de compléter ses finances et pouvoir mettre en route son projet. Car le budget global de la tournée de l’Opéra Bus 2018 s’élève tout de même à 50 000 €. Chaque journée (2 à 3 représentations par jour) a un coût de 2 100 € pour La Rêveuse. Le financement participatif se poursuit jusqu’au 31 mars.