Les Brèves

    Mathilde préservée, mais éprouvée

    Polémique johannique  

    On pouvait s’attendre à quelques remarques en découvrant que Mathilde, une jeune métisse, figurerait Jeanne d’Arc à l’occasion des 589es fêtes johanniques. Mais plus qu’une simple rumeur, c’est une déferlante médiatique qui s’est abattue sur l’Orléanaise. Télévisions, radios, journaux (français et même étrangers) ont tous commenté cet épisode. Un « buzz » dont se serait bien passée la jeune étudiante qui a, tout au long de ces derniers jours, été protégée par la Ville et la présidente de l’association Orléans-Jeanne d’Arc. Mais, même tenue en retrait des caméras, Mathilde a été ébranlée et éprouvée par cette polémique indigne.

    Une polémique qui a maintenant pris le long chemin des investigations judiciaires. Le Procureur de la République, Nicolas Bessone, s’est saisi de l’affaire, pour retrouver les auteurs de deux tweets orduriers. « Les réquisitions sont parties dans la semaine aux États-Unis, indiquait en début de semaine le représentant du Parquet. Je ne peux pas faire de pronostics. Ça peut être long, voire très long. » D’ici là, espérons que le petit oiseau bleu changera de mélodie…

    Les Brèves