Les Brèves

    Quel courage !

    Il y a quelques jours, j’ai entendu un commentateur politique évoquer l’intervention du Premier ministre qui parlait de « courage » concernant le projet de réduction de la vitesse sur les routes départementales. Oui, en effet, quel courage de décider de passer de 90 à 80 km/h !

    Surtout que si l’on peut entendre tous les calculs et les arguments de ceux qui veulent impérativement faire de la route un endroit toujours plus sûr – et comment les blâmer ? –, pour ma part, je vis la route un peu différemment.

    Car si je pars du principe que je roule effectivement à 90 km/h – ce qui arrive parfois, compte tenu du nombre de mes points qui ne fait que se réduire – et que l’on me double allègrement à 110 ou à 120 km/h, quelle sera la vitesse à laquelle je serai doublé lorsque nous serons contraints de circuler à 80 km/h ?

    Non, sérieusement, gagner cinq mètres au freinage, c’est très bien, mais quand une voiture roule à la vitesse réglementaire, il y a toujours un impatient qui se colle à votre pare-choc ! Gagner cinq mètres ? La belle affaire.

    Bon… Terminons par la bonne nouvelle. Ces panneaux de limitation, il faudra bien les remplacer, non ? Je serais vraiment curieux de connaître le nombre exact de ces « 90 » à transformer en « 80 » sur l’ensemble du territoire. Ce qui est certain, c’est que quelques entreprises – françaises, espérons-le –connaîtront une progression de leur chiffre d’affaires à grande vitesse.

    Les Brèves