Parcoursup ouvre le 15 janvier

Les Brèves

  • C’est l’une des grandes nouveautés du Plan Étudiants annoncé par le Gouvernement à la fin de l’année dernière. L’ex-plateforme APB (Admission Post-Bac), qui avait connu de nombreux ratés l’an dernier, sera remplacé dès lundi prochain par la plateforme Parcoursup. Ce n’est cependant qu’à partir du 22 janvier que les lycéens pourront remplir leurs souhaits d’orientation. Dix candidatures maximum – sans hiérarchie – seront autorisées (contre 24 pour APB), même si des « sous-vœux » (pas plus de 20) pourront également être notés (par exemple une prépa sera considérée comme un vœu, et les lycées où un étudiant souhaitera la réaliser seront considérés comme des sous-vœux). Les candidats auront jusqu’au 13 mars pour remplir les informations demandées.

    À partir du 22 mai, dans les cursus universitaires non sélectifs, les établissements eux-mêmes pourront répondre aux étudiants « oui », « oui, si » (ce qui nécessitera pour ces derniers une éventuelle remise à niveau ou des cours de soutien), mais également « en attente » s’il n’y a plus de places disponibles. Jusqu’au 26 juin, les postulants auront sept jours maximum pour répondre à la proposition qui leur aura été faite, puis trois jours ensuite.

    Des compétences « attendues » seront demandées dans les formations universitaires non sélectives : elles devraient permettre de classer les candidats si leur nombre s’avère supérieur à la capacité d’accueil de la formation demandée.