En direct

Les Brèves

  • Le Parking Map en test

    Orléans

    Depuis septembre dernier, et jusqu’à septembre prochain, une expérimentation de stationnement connecté en temps réel est disponible à Orléans via l’application ParkingMap. L’idée est d’éviter de tourner pour trouver une place pour se garer. Les 150 places ciblées se trouvent aux abords de la gare d’Orléans-Centre, en zone bleue, dans des parkings souterrains ou en gratuité illimitée. Depuis son lancement, 500 Orléanais ont utilisé le dispositif. 

  • La déviation à l’arrêt

    Jargeau

    En décembre, 10 hectares de forêts dans le bois de la Comtesse, à Saint-Denis-de-l’Hôtel ont été détruits pour réaliser la déviation de Jargeau. L’association Mardiéval était contre et l’a fait savoir. Et le 5 janvier, le Tribunal administratif d’Orléans a ordonné au préfet du Loiret de faire suspendre les travaux, la zone déboisée étant en zone classée Natura 2000. Une autre audience aura lieu en 2018. 

  • L’OLB condamnée

    Orléans

    Comme le club le redoutait, l’OLB a bien été condamné à verser plus de 250 000 € à son ancien entraîneur, Pierre Vincent. En 2017, ce dernier avait été mis à pied puis licencié pour faute grave par la direction d’Orléans Loiret Basket, alors que son contrat courait jusqu’en juin 2018. Le technicien avait alors assigné l’OLB aux prud’hommes, lesquels ont donc rendu le 3 janvier dernier leur délibéré. Ils ont estimé que le licenciement de Pierre Vincent n’avait aucune « cause réelle et sérieuse ». 

  • Une "star" à l’USO

    Orléans

    L’US Orléans a annoncé vendredi dernier la signature pour six mois (plus deux ans en option en cas de maintien en Ligue 2) de l’attaquant Anthony Le Tallec, en provenance de Roumanie. Ancien grand espoir du football français, ce joueur à la technique soyeuse est notamment passé par Liverpool et Saint-Étienne au cours de sa carrière. Âgé de 33 ans, il viendra aider l’USO à garder sa place en Ligue 2 en garnissant un secteur offensif qui avait tendance à toussoter en fin d’année 2017…

  • Un café, et ça Repair !

    Saint-Jean-de-Braye

    Vous avez un petit électroménager défectueux ? Pas de panique ! Un médecin à la retraite va ouvrir un Repair Café à Saint-Jean-de-Braye. Il s’agit d’un lieu où des bénévoles bricoleurs donneront un coup de main pour réparer les appareils tout en buvant une boisson chaude. L’ouverture est prévue le 27 janvier, et le Repair cherche déjà des bénévoles.

  • Ça sent le sapin

    Orléans

    Que faire de son sapin de Noël une fois les fêtes passées ? Depuis le début du mois, la Ville d’Orléans a mis en place trois bennes à sapin pour que les habitants puissent se débarrasser en toute quiétude de leur conifère usagé. Les réceptacles se situent sur les parkings de la rue de la Tour-Neuve, du boulevard Aristide Briand et sur « celui en haut de la rue Notre-Dame de Recouvrance, proche de la place de Gaulle. » Les bennes seront retirées après le 25 janvier. 

  • L’aide aux Aydes continue

    Saran

    Le collectif de défense du Bureau de Poste des Aydes, qui doit fermer prochainement, a été reçu par la Direction départemental de la Poste, fin décembre. La délégation a demandé « le maintien en activité » du bureau, « la transparence sur le bilan financier et la communication des chiffres pour vérifier l’exactitude des éléments avancés par la poste », « la répartition des usagers de Fleury, Saran et Orléans », ou encore « une concertation publique » avec les usagers. « À toutes ces questions, la Poste a opposé un refus ! » affirme-t-on au collectif. Ce dernier assure qu’il continuera à se mobiliser. 

  • Le Nouvel An, c’est dans un mois !

    Orléans

    Comme lors des deux années précédentes, et dans le cadre de son partenariat avec la ville de Yanghzou, Orléans célèbrera du 13 au 24 février prochain le Nouvel an chinois. La mairie indique d’ores et déjà « deux temps forts » lors de ces dix jours de fête : le défilé du dragon dans le centre-ville le 17 après-midi, ainsi que le rassemblement des lanternes sur les quais de Loire le 24 au soir. Ce Nouvel an 2018 sera placé sous le signe du chien… d’Orléans ?