Les Brèves

    Le CHD Daumezon condamné

    Fleury-les-Aubrais

    La Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme « demande qu’une enquête des autorités de santé intervienne dans les plus brefs délais afin que les drames cessent » au centre hospitalier Georges Daumezon situé à Fleury-les-Aubrais. Cela fait suite à un jugement rendu au début de la semaine dernière : l’hôpital spécialisé en psychiatrie a été reconnu coupable par le Tribunal administratif d’Orléans d’un défaut de surveillance suite au décès d’une jeune femme de 27 ans, placée en chambre d’isolement en 2010. L’hôpital devra verser la somme de 31 500 € à la famille de la victime.

    Un psychiatre suspendu

    Une autre enquête avait été ouverte en mars 2017 : le psychiatre Philippe Champagne de Labriolle avait alors découvert le corps sans vie d’une jeune internée de 21 ans. Après les constats d’usage, il avait alors refusé de signer les documents de sortie du corps en raison « d’un amaigrissement extrême pouvant interroger sur un défaut de soins ». Après avoir alerté le Tribunal d’Orléans, il avait été suspendu par sa hiérarchie.

    Les Brèves