ILS ONT DIT

Les Brèves

  • Olivier Carré, maire d’Orléans :

    " L’éternel jeune homme est mort. La plume, le verbe de Jean d’Ormesson nous manquent déjà. Son don de nous faire voyager dans l’optimisme humain était suffisamment rare pour justifier à lui seul sa popularité et son pouvoir de séduction. Je salue la mémoire et l’œuvre de ce grand écrivain. "

  • Hélène Mouchard-Zay, présidente du Cercil :

    " Cette fusion (avec le mémorial de la Shoah, ndlr) se fait à un moment où le Cercil va bien (…). Ce n’est pas un appel au secours, ni un aveu d’impuissance ou de découragement. "