Les Brèves

    Attention au monoxyde de carbone !

    Prévention

    Avec le froid et les premières gelées, il faut de nouveau chauffer les logements. Mais prudence : certains appareils fonctionnent avec des énergies combustibles (bois, charbon, gaz, essence, fioul, éthanol...) qui dégagent plus ou moins de grandes quantités de monoxyde de carbone, un gaz asphyxiant très toxique. Il est d’ailleurs la première cause de mortalité accidentelle par toxique en France. Selon le CIRE Centre-Val de Loire, dans le Loiret, en 2016, 52 personnes (en 15 accidents) ont été intoxiquées, notamment entre octobre et février. Par rapport aux autres départements de la région, le nôtre enregistre le plus d’épisodes et de victimes du monoxyde de carbone.

    Des gestes simples

    L’intoxication au monoxyde de carbone concerne tout le monde. Pour éviter tout risque, il faut penser à faire vérifier les installations de chauffage, les conduits de fumée et les installations de production d’eau chaude sanitaire. Surtout, il ne faut pas obstruer les bouches d’aération pour ventiler le logement, même en période de grand froid. De même, les chauffages d’appoint à gaz ou pétrole ne peuvent être utilisés que deux heures consécutives car ils rejettent des gaz à combustion. En cas de soupçon d’intoxication (maux de têtes, nausées, fatigue, coma), aérez les pièces, évacuez le logement et appelez les secours.

    Les Brèves