TOPS & FLOPS

Les Brèves

  • TOPS

    Novembre tout sport

    Orléans Métropole soutient Movember, le mois dédié à la santé masculine. Le défi ? Faire 30 minutes de sport chaque jour jusqu’au 30 novembre. De la musculation, de l’escalade, du paddle, de la nage avec palmes, de la course à pied… Des activités (2€ remis à la Fondation Movember) sont proposées pour sensibiliser à la question.


    Noël avant l’heure

    Si le marché de Noël ne sera ouvert que le 24 novembre (une semaine plus tôt que l’année dernière), la grande roue de la place du Martroi, elle, fonctionnera à partir du 10 novembre. Il sera possible d’y monter les 11, 12, 19 et 19 novembre pour admirer Orléans de haut.


    Accessibilité appliquée

    Un nouveau service devrait être disponible sous peu à Orléans : l’application AcceO. Celle-ci peut transcrire instantanément la parole en texte, mais aussi la parole en… langue des signes française. L’idée est de permettre aux malentendants et aux sourds de communiquer facilement. 

  • FLOPS

    Logos d’or

    Lors du conseil métropolitain d’octobre, il a été décidé une modification au budget 2017. Les nouveaux logos d’Orléans Métropole seront collés sur les arrêts de bus pour la modeste somme de 240 000 €. Une annonce qui fait bondir plusieurs internautes qui dénoncent un programme creux et « de l’argent bien dépensé »…


    Urbanisme cannibale ?

    Le projet d’urbanisation du centre-bourg d’Olivet ne fait pas que des heureux… Pour dénoncer l’expropriation dont elle pourrait être victime à cause de ce projet (sa résidence devrait être remplacée par une coulée verte), une habitante fait une grève de la faim depuis la mi-octobre. D’autres riverains, dans la même situation, la soutiennent.


    Friture sur la ligne

    Alors que François Bonneau affirme que la ministre des Transports ne s’oppose pas à la réouverture de la ligne SNCF Orléans-Châteauneuf, les habitants ne semblent guère enchantés. Lors de la première réunion publique, les remarques critiques sur le coût du projet (estimé à plus de 200 M€) et sur les estimations de fréquentation de la ligne ont fusé, avec en fond une question : est-ce vraiment utile ?