En direct

Les Brèves

  • Pont George-V : Vers une voie unique de tram ?

    Le 28 octobre, Orléans Métropole a lancé des « études préliminaires approfondies en vue du passage en voie unique de la ligne A du tramway sur le Pont George-V ». Comme l'indique l’intitulé de l’appel d’offre, il s’agit donc de réduire l’espace dédié au tram sur l’édifice. Le but étant d’offrir plus de place pour les vélos qui zigzaguent entre les voitures, voire roulent sur les rails. L’appel d’offre court jusqu’au 24 novembre. 

  • Restauration : Un Orléanais récompensé

    Le palmarès 2018 Gault&Millau Jeunes Talents a été rendu. Et l’un des lauréats est Maxime Voisin, du restaurant orléanais De Sel et d’Ardoise. Une vraie reconnaissance pour son art : la cuisson de ses légumes bio. Auparavant, ce chef avait forgé son talent dans des cuisines prestigieuses du George V et de la Tour d’Argent, à Paris.

  • Loiret : Le Pacs, c’est en mairie

    Depuis le 1er novembre, les démarches pour se pacser se font exclusivement en mairie et plus en tribunal d’instance. Selon la loi, il s’agit de faciliter les démarches. Les mairies ont dû récupérer l’ensemble des dossiers papiers de Pacs détenus par le tribunal. Et il y en a beaucoup. Dans le Loiret, l’Insee a comptabilisé 1 704 Pacs contractés en 2015 (sur 6 684 dans la région Centre-Val de Loire)

  • Région : La science a son réseau social

    Depuis le 7 novembre, la plateforme Echosciences du Centre-Val de Loire met en réseau différents acteurs et amateurs de la culture scientifique sur le territoire. Elle permet de localiser les événements et les lieux culturels scientifiques, de rédiger des articles ou encore de créer des dossiers. À l’origine, l’idée vient de Grenoble et est maintenant exportée dans plusieurs régions, dans la nôtre. 

  • Crowdfunding : Un Orléanais publie un roman

    L’auteur orléanais Robin Buisson se lance dans le deuxième tome de la trilogie romanesque La Guilde des Marchands de Pluie. Le premier avait été financé grâce au crowdfunding. Il en est de même pour celui-ci. L’écrivain cherche à réunir 4 070 € pour créer le livre au sein des éditions Amalthée, le faire corriger par un professionnel et couvrir les frais de port. Pour participer, rendez-vous sur le site Kisskissbankbank.