Les Brèves

  • À ne pas oublier !

    Il est indispensable de faire appel à des professionnels RGE (Reconnu garant de l'environnement) afin de pouvoir bénéficier des différentes aides financières pour la réalisation de vos travaux de rénovation énergétique. De plus, en guise d'un autre petit coup de pouce fiscal, le taux de TVA qui s'applique sur ces travaux est de 5,5 %.

    Pour consulter l'annuaire des professionnels RGE près de chez vous, vous pouvez vous rendre sur le site Internet : renovation-info-service.gouv.fr

Faire baisser sa facture : L’éco-rénovation, c’est (toujours) le moment !

Quand vous réhabilitez votre logement, comment atteindre une haute performance en termes d'économie d'énergie, de confort et de préservation de l'environnement ? Quelles aides financières existent donc ? Voici quelques conseils pour bien vous entourer lors de vos travaux de rénovation énergétique.

Guillaume Torrent

Le Gouvernement estime qu’en France, 7,8 millions de logements sont mal isolés, et qu’un « Français sur six a froid. » Courants d'air, perte de chaleur, bruit, humidité... Éco-rénover votre habitat avec des équipements plus performants permet de gagner en confort de vie. Mais ce n'est pas tout : en effectuant des travaux pour diminuer votre consommation énergétique, vous ferez aussi des économies sur vos factures. Ainsi, faire poser une nouvelle chaudière ou des fenêtres à double vitrage, isoler la toiture ou les murs sont des réalisations qui vous feront gagner des degrés… et de l'argent ! « Lorsqu’il est rendu plus performant énergétiquement, notamment en gagnant une lettre de classe DPE (Diagnostic de performance énergétique, allant de A à G), un logement voit sa valeur verte augmenter, indique Luc Guillier, chargé de mission à l'Espace Info Énergie du Loiret. Dans l'optique d'une future revente, et s'il est situé dans un secteur non tendu, un bien peut voir son prix réévalué à la hausse. »

En réalisant ce type de travaux, vous faites aussi un geste pour la nature en réduisant l'impact de votre consommation énergétique sur l'environnement. Éco-rénover présente donc de multiples avantages pour les particuliers qui décident de franchir le pas.

Aller à l'essentiel

Avant de se lancer tête baissée dans un projet de rénovation énergétique, il convient cependant d’identifier les travaux les plus efficaces pour faire baisser la consommation de votre logement et de les prioriser en fonction de votre budget. L'isolation de la toiture est indéniablement le poste prioritaire dans une maison, car la chaleur monte et il est nécessaire de réduire les déperditions.

En deuxième lieu vient l'isolation des murs, qui représente la plus grande surface d'un logement et donc, de fait, une source importante de déperdition de chaleur. Enfin, les fenêtres sont le troisième poste à étudier dans un projet de rénovation. « Il est également indispensable, et parfois certains n'y songent pas, d'équiper son logement avec un système de ventilation efficace, ajoute Luc Guillier. Couplé à une bonne isolation, il permet d'avoir un air ambiant de qualité et de réduire l'humidité. »

Quelles aides ?

Dans le cadre de sa Stratégie Logement présentée en septembre dernier, le ministère de la Cohésion des Territoires expliquait, dans le parc privé, « vouloir viser 150 000 rénovations par an de passoires thermiques. » Concrètement, pour financer des travaux de rénovation, il existe différentes aides, dont l'une correspond forcément à vos besoins et à votre situation. Si la réglementation autour du Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) est en pleine évolution, ce dispositif est pour le moment accessible aux propriétaires occupants et aux locataires. Il permet de déduire de vos impôts 30 % du montant des travaux, plafonné à 8 000 euros pour une personne seule, et 16 000 euros pour un couple.

« le cite est pour le moment accessible aux propriétaires occupants et aux locataires »

L'éco-prêt à taux zéro représente, de son côté, l’opportunité de bénéficier d'un prêt d'un montant maximal de 30 000 euros. Il est toutefois obligatoire d'effectuer un bouquet de travaux, soit au moins deux types de travaux éligibles comme l'isolation de la toiture, des murs, le remplacement des portes ou des fenêtres.

Pour les personnes disposant de revenus modestes ou très modestes, les aides de l'Anah (Agence nationale de l'habitat) peuvent par ailleurs financer jusqu'à 50 % des travaux avec un plafond de 20 000 euros, auquel s'ajoute l'aide du programme « Habiter mieux » (+10 % du montant des travaux). Enfin, avec le dispositif des certificats d'économie d’énergie, assez méconnu, les particuliers peuvent recevoir de la part des fournisseurs d'énergie des primes en échange de la réalisation de travaux.

Plus d'infos

ADIL du Loiret

19, rue des Huguenots - Orléans

Tél : 02 38 62 47 07

Site Internet : www.adil45.org

Les Brèves

  • 140 € /mois

    C’est la somme moyenne consacrée par un ménage français à ses besoins énergétiques. 

  • Pour des travaux sans stress…

    Un projet de rénovation énergétique bien réfléchi se déroulera dans de bonnes conditions. Pour éviter les déconvenues, procédez suivant les étapes ci-dessous :

    1/ Je fais le point sur l'existant

    2/ Je fais effectuer un audit énergétique (il peut être financé par la Région Centre-Val de Loire)

    3/ Je priorise les travaux à effectuer

    4/ Je cherche des professionnels RGE et je demande plusieurs devis

    5/ Les conseillers de l'Espace Info Énergie peuvent m'aider à faire mon choix

    6/ Je me renseigne sur les dispositifs d'aides financières avant de signer le devis

    7/ Je lance les travaux

    8/ Je vérifie les résultats