Au cinéma cette semaine

Les Brèves

  • L’un dans l’autre

    De Bruno Chiche

    1 h 25

    Comédie

    Mais non, la comédie française n’est pas morte et a encore quelques bonnes idée à faire valoir, à l’instar de cette bluette sans grande prétention mais diablement maligne, qui prend plaisir à brouiller les pistes et inverser les genres. Pénélope et Pierre, amants depuis quelques années – bien sûr, ils sont tous les deux mariés par ailleurs…– se réveillent un matin dans la peau de l’autre. Il est elle, elle est lui… On imagine de suite les quiproquos que l’on peut tirer d’un tel point de départ… Bruno Chiche, l’un des très bons réalisateurs français de cette dernière décennie, en tire un film savoureux, riche en situations cocasses. Avec Louise Bourgoin et l’excellent Stéphane de Groodt, visiblement ravi de partir dans un autre Voyage en absurdie… 

  • Mon Garçon

    De Christian Carion

    1 h 24

    Thriller, drame

    Attention, duo de stars au générique de ce thriller ambitieux signé Christian Carion, auteur en 2009 de L’Affaire Farewell, où il avait déjà su ménager un joli suspense… Il avait alors eu sous sa direction un certain Guillaume Canet, qu’il retrouve donc huit ans plus tard. Associé à Mélanie Laurent, il interprète Julien, globe-trotter infatigable qui a fait du monde entier sa maison. Malheureusement, cette bougeotte continuelle a fait exploser le couple qu’il formait avec Marie. Sept ans plus tard, celle-ci l’appelle pour lui prévenir que son fils a disparu lors d’un bivouac en montagne... Que s’est-il passé ? Julien pourra-t-il sauver son garçon ? Une course-poursuite haletante servi par un excellent casting, à commencer par l'humoriste Olivier de Benoist. 

  • Ça

    D'Andrès Muschietti

    2 h 15

    Épouvante

    Êtes-vous prêts à vous retrouver face à votre pire cauchemar ? Des générations de trentenaires ont été traumatisées par le visionnage, dans les années 90, du feuilleton télé « Il » est revenu. Plus de vingt ans plus tard, l’acteur suédois Bill Skarsgard campe ce clown maléfique né de l’imagination débordante de Stephen King. Après Il, voilà donc Ça, qui prend pour cible sept gamins rejetés par leurs camarades et « cibles des durs de l’école ». Ceux-ci ne sont malheureusement pas au bout de leur peine, puisqu’ils vont devoir se coltiner pendant plus de deux heures ce clown terrifiant sorti des égouts pour terroriser sa cible favorite : les enfants… On n’étonnera personne en annonçant que ce film est interdit au moins de 12 ans. Et qu’il ne faudra pas avoir peur, pour les autres, de faire quelques cauchemars après l’avoir vu…