Les Brèves

    Riner c’est non, Tcheuméo c’est oui !

    Orléans

    Christel Royer, la présidente de l’USO Judo, avait annoncé cet hiver dans nos colonnes « quelque chose de grand » pour 2017. Il fallait donc lire dans ce « quelque chose » l’arrivée au sein du club orléanais d’Audrey Tcheuméo, championne d’Europe dans sa catégorie des - 78 kg, qui a donc rejoint l’USO Judo pour les quatre prochaines années. Pour Christel Royer, Audrey Tcheuméo est l’un des trois plus grands noms actuels du judo français, avec Clarisse Agbegnenou et, bien entendu, le nonuple champion du monde, Teddy Riner.

    Riner, c’était presque fait…

    Bien que les dossiers de Riner et de Tcheuméo n’étaient pas liés, il a cependant fallu, pour le club, avaler l’échec de la piste Riner, qui était en passe d’aboutir. « La signature du contrat était validée, le budget fixé, nous a confirmé Christel Royer. On avait même écrit le communiqué de presse… » Mais la star du judo mondial a finalement rejoint les rangs du PSG, où la proposition du Qatar a tout emporté sur son passage. « Sans en connaître tous les détails, je pense qu’elle était trois fois supérieure à la nôtre », admet Christel Royer, qui a appris le revirement de Teddy Riner, par la bouche même du champion, à la mi-juin. « Mais le club tout entier aura appris » de cet épisode long de plus d’un an, préfère positiver la présidente de l’USO Judo, qui compte en outre sur les réseaux parisiens d’Audrey Tcheuméo – elle est notamment très proche du footballeur Paul Pogba – pour développer la marque USO Judo et l’image d’Orléans à travers la France.

    Les Brèves